Sujet : Chaudière Fioul 1987: réglages mi-saison

Bonjour à tous,

En ces jours de redoux, je souhaiterais avoir vos conseils sur le réglage de ma (vieille) chaudière fioul de 1987 non équipée de thermostat (je précise que l'on est propriétaire de la maison que depuis le mois de Novembre).

J'habite en Isère et les jours étant chauds, je ferme tous les robinets des radiateurs (y compris ceux thermostaiques). Cependant, les nuits étant encore un peu fraîches, je les remets un peu le soir, et parfois les laisse également la nuit.

Du coup, pour éviter que la chaudière se lance tout de même car il y a encore circulation d'eau, je me posais la question suivante :
sachant que ma chaudière chauffe également l'eau sanitaire (il n'y a pas de chauffe-eau électrique), je ne peux donc pas l'éteindre la journée; mais qu'en est-il du circulateur et de la vanne 4 voies?

- Puis-je arrêter le circulateur et fermer la vanne la journée, et tout remettre en soirée (je suis frileux sur cette option car ma vanne est assez corrodée et d'avis du chauffagiste, moins on y touche, mieux c'est) ? ;

- Puis-je juste arrêter le circulateur et laisser la vanne ouverte (mais la dernière fois que j'ai fait cela durant toute une journée et une nuit, coïncidence ou pas, la pression a baissé, le brûleur ne se lançait plus automatiquement... j'ai dû le forcer en appuyant sur le bouton, réenclencher le circulateur et tout est rentrer dans l'ordre)...;

- Continuer à simplement fermer les radiateurs et une fois l'été arrivé, arrêter le circulateur et fermer la vanne 4 voies.

Ou y a-t-il d'autre sources d'économies?

En vous remerciant d'avance,

Cordialement,
Olivier

Sujets pièces jointes

IMG_29131_01.jpg, 310.91 kb, 1200 x 1600
IMG_29131_01.jpg 310.91 kb, 217 téléchargements depuis. 16-04-2020 

vous ne trouvez pas la réponse a votre question malgré la richesse de ces forums? Demandez un devis! Simple gratuit et sans engagement.

2 Dernière modification par sergi00 (16-04-2020 19:04:15)

Re : Chaudière Fioul 1987: réglages mi-saison

Votre chaudière doit avoir une position été (seulement ecs) et hivers (ecs et chauffage).
Cette fonction été, éteint juste le circulateur.
En principe, sur position été, la chaudière se gère seule. Tant que l’eau ecs reste en dessus de la température minimum sélectionnée, elle ne s’enclenchera pas.
Soit une consommation d’eau chaude ecs (conséquente), soit une baisse de température d’eau de chauffage peut la faire démarrer.
Il n’est pas impossible que votre chaudière n’ai pas eu besoin de démarrer lors de votre test.
Pour la pression, sans être certain, une petite variation entre chaud et froid n’est pas alarmant. Si votre ballon tampon est vieux et plus à une pression suffisante, ça peut expliquer l’amplitude qu’il devrait normalement compenser.
Pour votre vanne, si elle est souple et ne fuit pas, je dirais l’inverse de votre plombier. Une vanne ne s’use que si on ne s’en sert pas.
Mais c’est vrai que sur les vielles vannes depuis longtemps non utilisées, il est aventureux de les manipuler. Si la votre fonctionne sans véritables points durs, n’hésitez pas. Même en été. Les régulations ont une fonction d’ouverture et de fermeture sur la totalité de la course de la vanne, une fois par semaine, systématique. Ceci, pour éviter le gommage due à une non utilisation prolongée.
La meilleure coupure, est la vanne quatre voies.

Re : Chaudière Fioul 1987: réglages mi-saison

Bonjour,

Tout à fait de l'avis de sergi00, la vanne 4 voies, on doit pouvoir la manipuler et la faire bouger de droite à gauche et l'idéal est de faire cette manœuvre au moins une fois par semaine.

Si cette vanne a des points durs, il faut profiter de l'été pour vidanger totalement le circuit de liquide caloporteur et effectuer un rinçage (radiateurs, chaudière) et démonter la partie avant de la vanne 4 voies (dégrippant presque obligatoire). Cette vanne peut ensuite être lubrifiée et son étanchéité peut être reprise.

Lorsque vous arrêtez le chauffage, l'eau du circuit refroidit et son volume diminue. Vous constatez donc une baisse de pression.

Si vous vidangez totalement votre circuit de liquide caloporteur, profitez-en pour remplacer le ballon d'expansion qui aurait vécu 33 ans déjà (sachant qu'à l'intérieur c'est une membrane en caoutchouc à peine plus épaisse qu'un caoutchouc de préservatif) .

4 Dernière modification par sergi00 (17-04-2020 16:33:13)

Re : Chaudière Fioul 1987: réglages mi-saison

Par anticipation, sur les vis de votre vanne, vous devriez déposez régulièrement quelques goutes de dégrippant.   
Plus le dégrippant à du temps pour agir, plus vous aurez des chances de dévisser les vis sans forcer.
Ça mange pas de pain, et c’est le jour de la panne qu’on est content de l’avoir fait..... ou qu’on regrette.

Re : Chaudière Fioul 1987: réglages mi-saison

Bonjour Messieurs,

Je vous remercie vraiment d'avoir pris le temps de répondre à mes questions.

Alors, dans l'ordre:

- je ne sais pas s'il y a un réglage ETE/HIVERS sur ma chaudière... en tout cas, je ne l'ai pas trouvé s'il existe...
Hormis le bouton de réglage de la température en façade, et les deux interrupteurs (circulateur et chaudière), je ne vois rien d'autre.

- pour la vanne 4 voies, je n'ai pas senti de point dur. Je l'ai ouverte sur la moitié cet hivers (je tâtonnais encore dans les réglages) et hormis le fait qu'elle soit un peu dur à manipuler, pas de points dur en particulier.

- concernant mon test: en fonctionnement habituel (c-à-d cette hivers et suivant le meilleur compromis consommation/confort que l'on ait pu trouver), la T° de l'eau est réglée à 60-65°C, et la pression se situe entre 1.5 et 1.8 bars . Dès que la T° passe juste en dessous de 60°C, le brûleur se déclenche. Lors de mon test, j'avais donc fermé tous les radiateurs, et simplement arrêté le circulateur et laissé la vanne ouverte (dans la position de la photo): la T° est descendue à 40°C sans que le brûleur ne se déclenche (et la pression était tombée à presque 1,2 bars, mais j'ai compris grâce à vous que c'était normal vu que la T° dans le circuit d'eau avait baissée).
Avant de forcer le brûleur, j'ai réouvert tous les radiateurs et ré-enclenché le circulateur pensant que la chaudière aller se relancer; mais non.
Après avoir forcer le brûleur, tout est rentré dans l'ordre. J'ai pas tout compris...

Sinon, pour résumer: le meilleur réglage est donc d'arrêter le circulateur et de fermer la vanne 4 voies tous les matins, et de tout remettre le soir, sans avoir besoin de fermer les radiateurs?
Cela consommerait moins que de fermer simplement tous les radiateurs?

Pour finir, j'ai une question annexe: est-il possible de changer le ballon d'eau chaude sur ce modèle? En effet, nous sommes 4 et si nous passons plus de 5 minutes sous l'eau, le dernier se douchera quasiment froid...

Les propriétaires d'avant était un couple avec un bébé, donc pour eux cela leur convenait, mais c'est très limite pour nous (sans compter lorsque l'on va recevoir des invités...)
Ou est-ce un problème de réglage?

En tout cas, merci encore de m'aider à comprendre le fonctionnement du chauffage au fioul avec une antiquité...

vous ne trouvez pas la réponse a votre question malgré la richesse de ces forums? Une recherche s'impose! Autrement demandez un devis! Simple gratuit et sans engagement.

6

Re : Chaudière Fioul 1987: réglages mi-saison

Pouvez vous poster une image de l'emplacement du circulateur et une du panneau de controle de la chaudière, elle a bien un ou des boutons de reglage.

7 Dernière modification par Olivier38 (18-04-2020 18:18:06)

Re : Chaudière Fioul 1987: réglages mi-saison

Voici une vue générale et du tableau des interrupteurs.

Sujets pièces jointes

Attachment icône P_20200418_190547.jpg 2.33 mb, 97 téléchargements depuis. 18-04-2020 

Attachment icône P_20200418_190723.jpg 2.34 mb, 95 téléchargements depuis. 18-04-2020 

Re : Chaudière Fioul 1987: réglages mi-saison

Le circulateur situé donc à l'arrière de la chaudière au dessus de la vanne 4 voies.

Sujets pièces jointes

Attachment icône P_20200418_190530.jpg 2.53 mb, 89 téléchargements depuis. 18-04-2020 

9

Re : Chaudière Fioul 1987: réglages mi-saison

Bonjour Olivier.

Ton installation est ancienne et ta machine ne permets pas d'optimiser le confort et l’économie.
En plus il n'y a pas de clapet anti-thermosiphon sur ton tuyau de départ, du coup l'eau chaude monte par thermodynamie et viens chauffer ta maison, d'un autre coté comme ta chaudière  doit s'allumer périodiquement pour chauffer l'eau chaude  tu ne peux pas la couper.

Voici ce que je te propose.
ta chaudière étant une haute température tu ne peux pas le régler comme tu veux, en plus je ne sais pas comment l'eau sanitaire est chauffé, donc la couper complètement n'est pas une solution, par sécurité tu la règles a 65 - 70°C et tu n'y touches plus.

Soit tu laisses le circulateur allumé et tu règles la température de départ au plus bas possible en réglant la vanne quatre  voies, je ne pense pas que cela pose un problème et est conçue pour être manipulé vers le chaud et le froids, si elle serait motorisé elle serait beaucoup plus sollicité et elle ne casserait pas pour autant.

Seconde solution, tu arretes complètement le chauffage en arrêtant le circulateur et soit tu fermes la vanne quatres voies ou tu fermes tous les radiateurs

Quelque qu'en soit la solution adopté, la chaudière continuera de s'allumer périodiquement pour se maintenir a température.

Ou alors tu arretes tout avec une horloge programmable  qui coupe le courant de telle a telle heure par tranches de 15 minutes....

Comme tu dis que parfois tu manques d'eau c'est peut être parce que la température de ta chaudière est trop basse et l’échange entre eau du chauffage et eau chaude sanitaire se fait mal.
Normalement cette chaudière si elle est bien fonctionnelle et l’échangeur n'est pas entartré, elle devrais te fournir 750 a 800 litres /heure.

10 Dernière modification par protestant90 (19-04-2020 08:21:42)

Re : Chaudière Fioul 1987: réglages mi-saison

Bonjour,

Olivier38 a écrit:

Ou y a-t-il d'autre sources d'économies?

Pour économiser, on balance cette vieille casserole et on installe du neuf avec subvention ou aide ou dégrèvement de l'état.
Mais ça, c'est pour les gens qu'ont du pognon.

Votre chauffage tombe semble t'il régulièrement en panne. Le brûleur ne se relance pas. Le fait qu'il soit monté à l'envers n'arrange probablement pas la situation.


Vos/votre cuve à fuel a été remplie chaque année pendant 33 ans, par dépotage du livreur. Lors du dépotage sont délivrées des boues qui s'accumulent en fond de cuve. Il est fort probable que le fuel qui arrive dans le brûleur soit chargé de ces boues, ce qui explique le syndrome de panne que vous décrivez.

Votre chauffagiste pourrait dans un premier temps vérifier ce problème en démontant et nettoyant le filtre de la pompe situé dans le brûleur.

Dans un deuxième temps, avant de faire remplir votre cuve, vous pourriez la faire vidanger et nettoyer.


On ne voit pas de ballon d'expansion sur vos photos. Y en a t'il un et où est-il placé?

La chaudière "Chappée" de votre installation réalise l'eau chaude dans un ballon dit "à bain marie". Et comme le souligne Darius, elle est susceptible de fournir 800 litres d'eau chaude à l'heure ceci lorsqu'elle est neuve .

Malheureusement, elle a 33 ans et s'est depuis ce temps remplie de tartre/calcaire, ce qui diminue grandement le volume utile de la cuve ECS au bain marie. Deux solutions se présentent à vous : prendre des douches/bains à tour de rôle à une heure d'intervalle (le temps que ça se réchauffe) ou installer un cumulus électrique en parallèle.
Sur cette chaudière, il est impossible de changer le ballon ECS. Par contre avec de lourds travaux, il est possible d'en retirer le calcaire. Mais le coût d'une telle opération faite par un artisan qualifié est équivalent au coût d'un  changement de chaudière.

11

Re : Chaudière Fioul 1987: réglages mi-saison

Bonjour.

@ Protestant je vous trouve un poil radical dans votre raisonnement.
Vous parlez des aides d’état pour fiancer la nouvelle chaudière, mais l'avez vous fait? savez vous comment ça se passe? il faudra dans un premier temps débourser la totalité de la somme, et peut être que tout le monde n'as pas 10 - 12K€ de reserve dormant au fond du livret A, en particulier quand on a acheté depuis peu de temps.

Une nouvelle chaudière ou pompe a chaleur, sera certes plus économe mais elle sera aussi bourré d’électronique et quand elle tombe en panne il faudra faire venir un technicien de la marque alors que celle-ci il arrive a la faire fonctionner.
Peut être aussi il n'y a pas le gaz la oui est cette personne, puis une pompe a chaleur est complémenté avec de l’électrique, je pense que vous le savez, en cas de recours a électricité ça deviens aussi  très cher et pas écologique.

Arrêtons de toujours jeter la pierre aux chaudières ancienne au fioul qui on chauffé la France, dans les années ou toutes les autres technologies n'existaient pas.

Concernant la conception, oui il est vrais que la conception ne favorise pas les économies, la chaudière non plus, mais si vous me lisez vous vous rendrez compte que j'ai déjà proposé les solutions existantes et faisables afin d'obtenir le meilleur rapport économie/confort.

Toutefois vous avez raison sur divers points, et vous avez raison de les signaler, cela permets de peser dans la balance lorsqu'il faudra décider de remettre a jours en gardant la même type de production ou passer a un nouveau systeme, a savoir:

l'age de la chaudière et son brûleur monté a l'envers
éventuelle entartrage de ballon les dépôts dans le circuit fioul

protestant90 a écrit:

Pour économiser, on balance cette vieille casserole et on installe du neuf avec subvention ou aide ou dégrèvement de l'état.
Mais ça, c'est pour les gens qu'ont du pognon.

Sans vouloir vous vexer, cette phrase me touche, ça me rappelle mes mauvaises années, car comme dit plus haut tout le monde ne roule pas sur l'or.

Oui, bien entendu, il faut vivre avec son temps et suivre le progrès, mais chacun a son rythme, du moins c'est comme ça que fais, et j'aime pas que l'ont me mette la pression. (a bon entendeur)

12 Dernière modification par sergi00 (19-04-2020 10:30:49)

Re : Chaudière Fioul 1987: réglages mi-saison

Avez vous la doc de votre chaudière ? Sinon, avec le type exact, vous devriez pouvoir la trouver sur le net et/ou auprès de Chappee. C'est déjà le B.A.BA pour comprendre sa chaudière.
Ce type de chaudière a dans sa partie supérieure un ballon d'eau chaude sanitaire de 80 à 120L en général. ça dépend du modèle, d'où l'importance de la doc.
Cette eau est chauffée en bain marie par l'eau de chauffage qui l'entoure. Quand vous puisez, de l'eau froide rentre et pousse l'eau chaude plus légère. Elle se réchauffe...
Le temps de chauffe de l'eau est d'autant plus rapide que la température de la chaudière est haute. C'est pour ça qu'il est préférable de laisser la chaudière à plus de 60° (risque légionellose).
Mais ce n'est quand même pas instantané. Quelques dizaines de minutes sont nécessaire si fort puisage (douches).

En général, une vingtaine ou une trentaine de minutes sous la ou les douches vident le ballon. Le renouvellement prends à peut près le même temps (pour arriver à de l'eau à 60° environ). Les courbes de temps sont sur la doc.

Une chose est peut être à vérifier sur votre chaudière. Le bon fonctionnement du purgeur automatique situé dessus.
Si il est bouché (ce qui peut arriver si il est vieux) de l'air s'accumule en sommet de chaudière et le ballon n'est plus que partiellement entourée d'eau chaude. Ce qui rallonge considérablement le temps de réchauffage de l'ecs et diminue la quantité disponible.
ça ne résous pas le problème de l'entartrage, mais c'est une piste facile à vérifier.

Vous pouvez aussi, brancher sur votre circulateur (si vous avez quelques maitrises électrique) un thermostat basique (vraiment basique) ou une horloge. Vous pourrez programmer les heures de fonctionnement de votre circulateur. C'est pas le top, mais pour quelques €uro, vous n'aurez pas besoin d'être constamment sur votre chaudière. A part pour le réglage de la vanne quatre voies. là l'investissement est plus lourd (mais s'amorti très vite).

Je rajouterai, juste pour participer à l'échange entre Protestant et Darius, que je suis un peu de l'avis de Darius. d'autant que le bilan écologique d'un investissement sur une nouvelle installation est à prouver. Combien d'énergies consommées pour extraire, transporter, fondre, usiner, fabriquer, installer.... une nouvelle chaudière ?
ça en fait des litres de fuel à sur-brûler avec sa vielle guimbarde, avant de neutraliser l'impact sur la planète... et son portefeuille.

Re : Chaudière Fioul 1987: réglages mi-saison

Bonjour,

La provocation vous connaissez ?

J'ai au moins deux afficionados et j'ai obtenu de multiples réponses qui vont dans le sens de ma pensée.

Et en plus quelques pistes nouvelles.

Merci

14 Dernière modification par Olivier38 (20-04-2020 12:15:09)

Re : Chaudière Fioul 1987: réglages mi-saison

Bonjour Messieurs et merci encre une fois de prendre le temps de me répondre.

Tous les avis, conseils et points de vu sont intéressants à lire et partager.

Pour ce qui est du remplacement de la chaudière, nous y pensons mais dans un deuxième temps. En effet, notre maison datant de 1970, nous nous occupons en premier de l'isoler (isolation par l'extérieur et des combles).
Cela ne sert à rien d'avoir un système de chauffage le plus performant possible si la maison est une passoire énergétique (enfin, c'est notre avis).
Il n'y a pas de gaz de ville, et donc hormis l'option PAC, nous n'avons pas d'autre choix (ou le solaire et la géothermie, mais c'est largement au dessus de nos moyens).

Pour revenir à la chaudière, j'ai bien évidemment recherché la documentation sur le net mais je n'ai trouvé qu'une notice d'utilisation de 3 pages qui concerne surtout la mise ne oeuvre et l'entretient, mais pas les réglages.
De plus, il n'y a pas de spécifié la capacité du ballon d'ECS, le temps de chauffe de l'eau etc...

Je vous mets l'étiquette qui se trouve au dos (peut-être n'ai-je pas su la lire tout simplement).

Concernant le purgeur, comment puis-je vérifier son bon fonctionnement?

Sinon, je vais procéder comme suit du coup: couper le circulateur et fermer la vanne 4 voies le matin, et tout remettre le soir.

Par contre, j'ai une autre interrogation qui vient suite à vos commentaires:
Comme je vous l'ai dit, j'ai eu un problème avec le brûleur qui ne s'est pas lancé tout seul lorsque j'ai arrêté le circulateur (sans toutefois avoir fermé la vanne 4 voies, mais en fermant les radiateurs, même si deux de ces radiateurs étaient encore tièdes/chauds, ce qui me laisse à penser que ces robinets ne sont pas bien étanches).

La T° d'eau que je définie (actuellement 60-65°C) est uniquement pour l'ECS ou est-ce également pour le fluide caloporteur?

Et le fait que le brûleur soit monté à l'envers, cela a une importance? Le chauffagiste qui est venu pour la maintenance annuelle (qui est celui qui entretien la chaudière depuis des années avec les anciens propriétaires, du coup on a continué a faire appel à lui cette année car il connait normalement bien la chaudière) m'a dit que cela n'avait pas d'importance...

Vous remerciant une nouvelle fois pour vos précieux conseils,

Olivier

Sujets pièces jointes

Attachment icône P_20200420_110202.jpg 2.69 mb, 92 téléchargements depuis. 20-04-2020 

15 Dernière modification par protestant90 (20-04-2020 12:57:28)

Re : Chaudière Fioul 1987: réglages mi-saison

Bonjour,

Tout laisse penser que l'installateur qui a procédé à la pose en 1990 ou 1991 a travaillé dans les règles de l'art.

Il a volontairement saboté un ou deux robinets de sorte à ce que le circuit soit maintenu ouvert pour éviter que le circulateur/pompe ne force. On suppose que ces deux radiateurs (qui pour vous sont des fuyards) sont ceux de la salle de bain ou des WC et du couloir. C'est ainsi que l'on procédait parce que les by-pass étaient encore un luxe.

La chaudière fonctionne avec un bain-marie, ce qui signifie que le réglage de température est unique (liquide caloporteur et ECS sont à la même température). À savoir que votre chaudière est prévue pour fonctionner à plus haute température que celle que vous avez réglée (donnée pour 110°C) ce qui permet de la faire fonctionner à 80°C et vous permet ainsi d'avoir un ballon ECS à 80°C, donc de l'ECS plus longtemps pour vos douches. Simultanément, vous diminuerez le % de liquide caloporteur à 80°C qui circule dans les radiateurs en jouant sur la vanne 4 voies.

Sur l'un de vos clichés, on remarque le filtre du pot filtre qui est dans un bien triste état, tendant à prouver qu'il n'est pas changé chaque année, ou confirmant la présence importante de boues dans la cuve/réservoir.

Semblablement, un cliché du gicleur qui est changé chaque année (cliché de l'arrière qui permet de voir l'état du filtre en bronze frité) permettrait d'affiner la connaissance de l'état d'encrassement de la cuve et des circuits.

Une valeur (56 litres) est donnée pour la contenance de liquide caloporteur de la chaudière, mais rien concernant le ballon ECS au bain marie.

Enfin, il m'aurait plu de voir le ballon d'expansion (ballon rouge ou orange) situé probablement sous le manomètre à l'arrière de la chaudière. Au dessus de ce manomètre, vous avez un purgeur automatique qui selon Sergi00 (et selon moi aussi) est probablement grippé.

Le sens de montage du brûleur CUENOD n'a probablement aucune importance sur une installation neuve et en pleine forme. Moi aussi, plus jeune je faisais le poirier.
Toutefois, votre matériel est ancien et a tendance à encrasser. La pompe située à l'intérieur du brûleur aspire du fuel plus que le gicleur n'en vaporise dans la chambre de combustion de la chaudière. L'excédent retourne dans la cuve. Un filtre est placé dans la pompe, avant le passage dans les palettes/ailettes. Ce filtre stoppe les impuretés contenues dans le fuel (impuretés de petite taille) et se colmate/se bouche. Si ce filtre est alimenté par le bas (lorsque le brûleur est installé à l'endroit) il se colmate en montant. Dans votre cas, le filtre se colmate partout car le fuel arrive par le dessus.

Re : Chaudière Fioul 1987: réglages mi-saison

Merci pour votre réponse.

Concernant les radiateurs qui restent chauds même les robinets fermés, si j'ai bien compris c'est une sécurité pour ne pas faire forcer le circulateur? J'avais lu en effet qu'il fallait ne pas équiper le radiateur le plus loin (en terme de longueur de tuyau) de robinet thermostatique et les laisser un peu ouvert en permanence. 
Sur les deux radiateurs, un seul est équipé de robinet Thermostatique et se situe dans l'ancienne cuisine à l'étage (je dis ancienne car nous l'avons déplacé au rez-de jardin que nous avons aménagé), alors que le deuxième radiateur, avec un simple robinet donc, et bien celui de la salle de bain (également à l'étage); pour info, la chaudière se situe au Rez-de jardin.

En ce qui concerne l'état du filtre, je vous joints une photo sur laquelle on distingue un peu mieux sont état, qui à mon avis (mais je ne suis pas professionnel) me semble tout du moins correct.
Il faut savoir que les anciens propriétaires et nous même remplissons la cuve avant que le niveau ne soit inférieur à 10% afin d'éviter que la pompe n'aspire trop de dépôt.

Je vous joints également une photo du ballon d'expansion. Au dessus, à hauteur du manomètre, il y a bien un purgeur mais celui-ci a été changé en fin d'année dernière car il fuyait (il sert a faire descendre la pression dans le circuit).
Je ne sais pas si c'est celui donc vous parliez et que vous soupçonnez être grippé.

Par contre, si je vous comprends bien, je devrais augmenter la T° aux alentours de 80°c, ce qui devrait (en théorie) nous permettre d'avoir un peu plus d'eau chaude, et fermer un peu la vanne 4 voies (car vu que l'eau sera plus chaude, à réglages identiques les radiateurs vont plus chauffer)?

Mais en augmentant la T°, ne vais-je également pas augmenter la consommation de fioul? Ou alors le fait de fermer un peu la vanne 4 voies (qui va donc limiter la circulation du fluide caloporteur et donc la quantité d'eau à réchauffer) va contre balancer cet effet d'augmentation?

Si je décris autant mon raisonnement, c'est surtout pour être sûr que j'ai bien compris les principes de fonctionnement, en aucun cas je n'aurais la prétention de vous apprendre le fonctionnement de ce type de chauffage.

Sujets pièces jointes

Attachment icône P_20200420_141027.jpg 2.04 mb, 47 téléchargements depuis. 20-04-2020 

Attachment icône P_20200420_141231.jpg 2.42 mb, 56 téléchargements depuis. 20-04-2020 

Re : Chaudière Fioul 1987: réglages mi-saison

D'autres photos du ballon.

Sujets pièces jointes

Attachment icône P_20200420_140936.jpg 2.62 mb, 77 téléchargements depuis. 20-04-2020 

Attachment icône P_20200420_141012.jpg 2.24 mb, 50 téléchargements depuis. 20-04-2020 

Re : Chaudière Fioul 1987: réglages mi-saison

Et de la fameuse vanne 4 voies...

Sujets pièces jointes

Attachment icône P_20200420_135647.jpg 2.96 mb, 49 téléchargements depuis. 20-04-2020 

Attachment icône P_20200420_135703.jpg 2.67 mb, 45 téléchargements depuis. 20-04-2020 

Re : Chaudière Fioul 1987: réglages mi-saison

Bonjour,

Tout d'abord permettez-moi de vous féliciter d'avoir pris les choses en main.
Vos deux clichés de la vanne 4 voies la montrent telle que vous l'avez observée puis après que vous l'ayez câlinée.
Sergi00 vous a conseillé le dégrippant et je devrais ajouter la brosse métallique (brosse à poils métalliques en acier ou en laiton/bronze pour éliminer l'oxydation avant de remettre du dégrippant).

Pour ce qui est du principe : thermostat à température plus élevée = ECS plus chaude = nécessité de baisser la température du liquide caloporteur à l'aide de la vanne 4 voies, vous avez tout bien juste compris. Vous n'habitez probablement pas seul dans la maison. Communiquez ces informations à ceux qui peuvent les comprendre.

Merci pour les autres clichés qui permettent de voir :

-1- que le filtre dans le pot filtre du fuel arrête des particules noires de "boues" . C'est son travail mais les particules plus fines s'arrêtent dans le filtre de la pompe à l'intérieur du brûleur. Ces particules noires que l'on observe sont le signe d'un encrassement de la cuve.
Comme expliqué dans le post précédent, la pompe du brûleur aspire plus que ce que le gicleur utilise. L'excédent retourne dans la cuve où il est déversé en partie haute. Cet excédent organise un brassage particulièrement lorsqu'on arrive en fin de vidange de la cuve. Le brassage soulève les boues qui stationnaient au fond. 10% c'est pas grand chose dans le fond d'une cuve qui a reçu des boues pendant trente ans.

-2-Que vous avez deux purges automatiques . L'une au dessus de la chaudière (c'est apparemment, vu le téflon, celle qui a été changée et celle dont Sergi00 avait suggéré qu'elle pouvait, en cas de blocage/grippage , empêcher un bon enrobage par le liquide caloporteur du ballon ECS . L'autre au dessus du groupe manomètre.

Il ne reste plus qu'à observer lors du prochain entretien l'état du filtre en bronze frité à l'arrière du gicleur.

Concernant les consommations de fuel, mon père qui avait un langage peu châtié disait :

" Si tu veux économiser, tu chies sur la table et tu te chauffes à la fumée" . C'était tellement grossier que ça coupait court à toute répartie.

20 Dernière modification par sergi00 (20-04-2020 19:17:28)

Re : Chaudière Fioul 1987: réglages mi-saison

Oui, votre vanne a besoin de soins. Je ne suggère pas mieux que Protestant. Ces vielles vanne ont la peau dure, rien n’est perdu.
Le purgeur dont je parle est celui situé dessus la chaudière.

Le problème est que le meilleur moyen de contrôle que je pourrais vous soumettre risque de provoquer une fuite. D’autant si il est défaillant.
Sans risque, vous pouvez dévisser le petit bouchon supérieur et regarder si dedans c’est propre. Vous pouvez aussi essayer d’appuyer sur le téton que vous apercevrez. Normalement un peu d’air doit en sortir. Puis de l’eau.
Tant que de l’air sort, laissez sortir. Si rien ne se passe, c’est pas trop normal. Il se peut que la communication entre la chaudière et le purgeur soit bouché. Là c’est démontage obligatoire.
Si il venait à fuir l’eau après avoir expulsé l’air, vous pourrez toujours colmater sa fuite avec le petit bouchon. En attendant une remise à neuf.
Ce petit bouchon doit être normalement non vissé à fond. C’est par là que l’air doit sortir.