Sujet : Chaudière fuel Chappée se met en sécurité

Bonjour à tous,

Nouveau sur le forum et n'arrivant pas à solutionner le problème apparu sur ma chaudière au fuel courant octobre dernier, je viens solliciter vos expériences et connaissances.

Chaudière : Chappée Bora BVi 25kW installée fin 2003

Problème : Après une période de bon fonctionnement qui dure de 1 à 3 semaines, le brûleur se met en sécurité, difficile alors de le redémarrer mais si c'est le cas, il se remet rapidement en sécurité.

Constatations :
- Voir les photos ci-jointes
- Je retrouve le gicleur et son support recouvert d'une pellicule de fuel et de résidus noirâtres en forme de gouttelettes.
  Malgré tout, l'orifice de sortie du gicleur ne m'a jamais paru obstrué. Un simple coup de chiffon suffit d'ailleurs à tout nettoyer  facilement et c'est reparti pour quelques jours, voire 2 à 3 semaines maxi.
- l'accroche flamme centreur stabilisateur est lui recouvert d'une couche de poussière/cendre/suie (je ne suis pas sûr du bon terme à utiliser) côté flamme. Là aussi un coup de brosse métallique suffit à tout nettoyer facilement.
- Les électrodes sont quant à elles parfaitement propres.

Ce que j'ai fait :
- J'ai remplacé le gicleur par un neuf et j'ai même mis une fois du téflon sur son filet. Le gicleur est conforme à celui préconisé dans la doc de la chaudière, à savoir : Delavan 60° W, 0.60 gph.
- Je viens de remplacer la pompe à fuel Danfoss pensant que l'électrovanne était peut-être défectueuse. Je précise que j'ai réglé la pression avec un manomètre à 12 bars comme indiqué dans les caractéristiques du brûleur.   

Ce que je n'ai pas fait :
- Modifier le réglage du volet d'air
- Modifier le réglage de position longitudinale du bloc (réchauffeur+support gicleur+gicleur+électrodes+accroche flamme)
- Modifier la position du groupe accroche flamme, car il est précisé dans la doc qu'il doit être en butée sur la ligne du réchauffeur (donc facile à remonter)   

Voilà, malgré le remplacement du gicleur et de la pompe, le problème persiste et le brûleur se met donc en sécurité sans doute quand le gicleur est trop imbibé de fuel et que les résidus noirâtres s'accumulent (je ne comprends pas d'ailleurs pourquoi le brûleur se met en sécurité alors que le gicleur n'est pas bouché).
Si vous avez une idée de l'origine de ce problème et encore mieux une idée de solution, je suis bien sûr preneur car pour tout vous dire, la chaudière est en fait chez ma mère qui habite à plus de 100 kms de mon domicile et me déplacer régulièrement pour un coup de chiffon, ce n'est pas trop la solution.
Excusez-moi d'avoir été un peu long et en tout cas merci d'avance pour votre aide.

Sujets pièces jointes

Attachment icône Accroche flamme.jpg 4.25 mb, 27 téléchargements depuis. 13-12-2019 

Attachment icône Ligne gicleur.jpg 3.18 mb, 19 téléchargements depuis. 13-12-2019 

vous ne trouvez pas la réponse a votre question malgré la richesse de ces forums? Une recherche s'impose! Autrement demandez un devis! Simple gratuit et sans engagement.

Re : Chaudière fuel Chappée se met en sécurité

Un pro pourra en dire plus, mais je pense que votre accroche flamme a un problème.
Son orifice devrait être rond. Le flux d’air doit sérieusement être chahuté.

3

Re : Chaudière fuel Chappée se met en sécurité

Bonjour à tous,

Merci sergiOO pour ton avis sur l'accroche flamme, mais en fait le décrochement dans sa partie centrale est je pense normal car prévu pour le positionnement des électrodes. Voir photo jointe d'un neuf qui n'est pas exactement celui de ma chaudière mais qui présente le même type d'usinage.
Si quelqu'un a une autre piste, merci d'avance.

Sujets pièces jointes

Accroche flamme.jpg, 19.32 kb, 372 x 334
Accroche flamme.jpg 19.32 kb, 28 téléchargements depuis. 14-12-2019 

Re : Chaudière fuel Chappée se met en sécurité

Bonjour,

La combustion, c'est :

-un carburant : le fuel.
-un comburant : l'oxygène de l'air.

Vous soupçonnez le fuel à juste raison si votre installation (cuve) est presque vide ou si le système d'aspiration est un tube rigide qui plonge au fond de la cuve (à 5cm du fond) et que votre cuve est en place depuis une vingtaine d'années au moins.

Pas un seul instant, je ne vous ai entendu soupçonner l'air . L'alimentation en air (certains dans un langage vulgaire vous diraient c'est comme le cul) ça se nettoie.

L'environnement du brûleur (1m²) doit rester propre comme une salle d'opération hospitalière. On passe l'aspirateur chaque semaine au moins dans cet espace. On ne suspend pas son linge dans la chaufferie pour le faire sécher.
On ne dépose pas ses chaussures, bottes, savates pleines de terre, minons, souillures près du brûleur pour les enfiler chaudes.

tous les deux mois on retire le capot du brûleur (après l'avoir arrêté, déconnecté électriquement)  et on aspire et brosse les carneaux d'arrivée d'air.

Enfin on vérifie l'ouverture du clapet d'arrivée d'air, si le brûleur de fabrication postérieure à 1980 en est muni.

Cordialement

Le plus difficile sera d'expliquer à votre mère tout ce qu'il ne faut plus qu'elle fasse pour vous éviter les déplacements inutiles.

5

Re : Chaudière fuel Chappée se met en sécurité

Bonjour protestant90,
Merci d'avoir pris le temps de me donner votre point de vue.
Effectivement, la qualité du comburant a toute son importance, mais dans le cas présent (j'ai oublié de le préciser), il s'agit d'une chaudière à ventouse dont le brûleur est protégé par un capot sur lequel vient s’emmancher le flexible d'arrivée d'air frais prélevé à l'extérieur de l'habitation (située à la campagne pas loin de la mer). La façade avant de la chaudière est elle-même protégée par un capot métallique. Donc je ne pense pas à priori que le comburant soit pollué.
Quant au carburant, la cuve est presque pleine et le flexible de prélèvement du fuel dans la cuve a déjà été remplacé. Par ailleurs, les filtres (sortie de cuve au pied de la chaudière et pompe) ont été nettoyés.
Donc à priori, air et fuel sont propres au moment de leur mélange.
Est-il possible d'après vous que leur mauvaise quantité respective conduise en l'espace de quelques jours à l'encrassement visible sur les photos de mon premier post + pellicule de fuel sur gicleur et mette le brûleur en sécu? (je rappelle que je n'ai jamais touché aux réglages du brûleur, sauf ajustement au mano de la pression de la pompe neuve).
Merci d'avance.

vous ne trouvez pas la réponse a votre question malgré la richesse de ces forums? Une recherche s'impose! Autrement demandez un devis! Simple gratuit et sans engagement.

6 Dernière modification par protestant90 (16-12-2019 07:58:12)

Re : Chaudière fuel Chappée se met en sécurité

Bonjour,

Donc l'évacuation des fumées se fait par une ventouse installée sur un mur vertical. Cette même ventouse assure l'arrivée d'air frais.
À l'extérieur, la ventouse se présente sur deux niveaux. Un niveau central, évacuation des fumées, tube long et un niveau cercle extérieur, aspiration de l'air frais, à ras du mur.
Il semble indispensable de vérifier la vacuité des deux conduits (passage d'un furet) ou à défaut de furet de démonter l'ensemble tuyau ventouse, de la chaudière jusqu'à l'extérieur.
Un tel ensemble clos n'est pas à l'abri de squatters (abeilles, guêpes, insectes, escargots, chauves-souris, petits passereaux (troglodyte), souris........).

Enfin et je l'avais oubliée, la turbine d'aspiration et de compression de l'air est construite en aluminium, un matériau particulièrement sensible à la corrosion que peuvent causer les embruns marins. Une turbine dont les pales sont corrodées ou seulement encrassées perd rapidement 50 à 80% de son efficacité. À contrôler aussi donc.

Deux derniers éléments me viennent à l'esprit après avoir relu vos écrits relatant vos interventions.

-1- Vous avez nettoyé la chaudière et replacé un briquetage à l'intérieur qui s'est déplacé après votre intervention (obstruction du circuit d'évacuation des fumées)

-2- Vous avez mal resserré, fixé la turbine en bout d'arbre moteur lorsque vous avez changé la pompe d'injection du fuel et la  vitesse de rotation est freinée.

7

Re : Chaudière fuel Chappée se met en sécurité

Bonjour,

Merci pour les pistes évoquées.
- Vacuité des conduits : je n'y crois pas trop car on sent bien l'air frais en sortie du flexible d'arrivée lorsqu'il est déconnecté du capot brûleur (mais je vais vérifier dés que possible).
- Turbine : elle me semble en bon état (cf. photo)
- Nettoyage : effectivement, j'ai effectué un nettoyage du corps de chauffe en octobre dernier mais comme à l'habitude, je pense avoir tout remis en place correctement (ce sera également vérifié)
- Pompe fuel : quasi impossible de mal la monter, la pression de 12 bars au manomètre, brûleur en fonctionnement, est d'ailleurs parfaitement stable. Et le problème d'encrassement rapide était déjà présent avec l'ancienne pompe!

Il ne peut pas s'agir "tout simplement" d'un mauvais réglage de la combustion (position du volet d'air, de la ligne gicleur/accroche flamme,...)? Mais là je n'ai malheureusement pas le matériel permettant mesures et réglages!
Bonne journée.

Sujets pièces jointes

100_4892.JPG, 1.03 mb, 2576 x 1932
100_4892.JPG 1.03 mb, 58 téléchargements depuis. 16-12-2019 

Re : Chaudière fuel Chappée se met en sécurité

Il Doit y avoir un volet d’entrée d’air dans la turbine non ?
Son ouverture ne serait elle pas défaillante.

Je pense qu’une analyse de combustion par un pro équipé, s’avère nécessaire dans votre cas.

9

Re : Chaudière fuel Chappée se met en sécurité

Bonjour,
Non, il n'y a pas de volet d'entrée d'air avant la turbine, l'arrivée se fait en direct via quant même une pièce moulée en matière rigide dont la forme fait peut-être penser qu'elle a pour rôle d'accélérer le flux d'air (elle se situe sous la partie inclinée de la photo). J'ai l'impression en vous lisant, protestant90 et sergiOO, que mon problème est un manque d'air (soit un mélange air/fuel trop riche), c'est bien ça? Un mélange déséquilibré peut conduire à un encrassement rapide et à du fuel qui bave sur la ligne gicleur? C'est sûr qu'une analyse de la combustion avec le matériel adéquat m'apporterait la réponse, mais comme pour les autre intervenants sur ce forum, avant d'en arriver là, je cherche à comprendre l'origine du problème.
Merci encore pour votre aide.

Sujets pièces jointes

Attachment icône 20141119_174713.jpg 3.24 mb, 20 téléchargements depuis. 17-12-2019 

Re : Chaudière fuel Chappée se met en sécurité

Bonjour,

Qu'en est-il de la cellule photoélectrique? encrassée?

Si le gicleur goutte ou est imbibé de fuel, c'est que le fuel ne brûle pas. La cellule photoélectrique coupe le fonctionnement des électrodes lorsqu'elle détecte la flamme.

11

Re : Chaudière fuel Chappée se met en sécurité

Bonjour,
J'ai contrôlé visuellement la cellule (il s'agit en fait d'une photorésistante) lors du dernier nettoyage en octobre dernier : elle n'était pas du tout encrassée.
Pour info, cela fait aujourd'hui une semaine que le brûleur fonctionne sans problème, mais je m'attend malheureusement dans les jours qui viennent qu'il se mette à nouveau en sécurité pour la même raison que celle évoquée dans mon premier post.
D'autres avis? Merci d'avance.

Re : Chaudière fuel Chappée se met en sécurité

Bonjour,

J'ai repensé à votre problème . Je suis personnellement équipé avec une autre marque mais les éléments constitutifs du brûleur sont issus de fabricants qui sont souvent les mêmes. Les diffuseurs (CHAPPÉE, CUENOD,  VIESSMANN, DE DIETRICH, et autres espagnols et italiens RIELLO ) ne sont que des assembleurs.

Le module Haute tension qui alimente les électrodes est souvent défaillant après une quinzaine d'années. Ce n'est pas une panne franche.
D'autre part, chez WEISSHAUPT par exemple, les dépanneurs travaillant directement pour la marque se sont rendus compte que les fils haute tension alimentant les électrodes depuis le module haute tension vieillissaient prématurément ce qui a conduit la marque à remplacer ces fils sur tous les brûleurs qui avaient été vendus (période 2000 -2010) . Aucun signe extérieur (usure, corrosion, changement de couleur) n'était pourtant visible. C'est seulement le constat de pannes récurrentes nécessitant des interventions de plus en plus fréquentes sur des installations ayant un contrat d'entretien (et donc une augmentation des coûts pour l'entreprise: déplacements des personnels et charge de travail en augmentation) qui a conduit à supposer que les pannes provenaient de ces fils.

Enfin il existe des séries de gicleurs qui peuvent être défaillants. Ces gicleurs sont des pièces de micro-mécanique qui sont usinées puis durcies (forgées) dans des fours à très haute température. Un défaut de traitement est toujours possible. Je vous suggère donc de vous procurer un gicleur ayant les mêmes caractéristiques techniques dans une autre marque (DANFOSS par exemple)

13

Re : Chaudière fuel Chappée se met en sécurité

Bonjour protestant90,

Merci encore de vous investir dans le solutionnement de mon problème.
Pour info, en ce moment, la chaudière ne risque pas de se mettre en sécurité car elle est arrêtée. En effet, comme déjà souligné, elle équipe le domicile de ma mère situé à plus de 100kms du mien et en ce moment ma mère séjourne à mon domicile pour les fêtes de fin d'année.
Concernant le module haute tension ou (et) ses fils conducteurs, en effet, ils peuvent être sujets au vieillissement mais en ce cas pourquoi la panne intermittente qui en résulterait ne se manifeste qu'au bout de 1, 2 ou 3 semaines et que le redémarrage est possible après un simple nettoyage de la ligne gicleur?
Concernant le gicleur, il a été remplacé au mois de février dernier puis en octobre lors de l'apparition du problème d'encrassement et de présence de fuel sur sa surface (je l'avais aussi suspecté). Comme vous le suggérez, j'aurais peut-être dû changer de marque.
La suite probablement au mois de janvier lors de la remise en service.
En attendant, bonnes fêtes de fin d'année à vous-même et aux autres forumers.

Re : Chaudière fuel Chappée se met en sécurité

Bonjour,

Concernant le module haute tension ou (et) ses fils conducteurs, en effet, ils peuvent être sujets au vieillissement mais en ce cas pourquoi la panne intermittente qui en résulterait ne se manifeste qu'au bout de 1, 2 ou 3 semaines et que le redémarrage est possible après un simple nettoyage de la ligne gicleur?

J'ai utilisé le terme : "panne non franche" . Le vieillissement des fils haute tension ou du module provoque un affaiblissement du pouvoir d'allumage des électrodes. Les étincelles deviennent jaunâtres au lieu d'être très blanches. Le brouillard de fuel envoyé par le gicleur tarde à s'allumer provoquant souvent un "plouf" à l'allumage. L'allumage tardif du brouillard entraîne une combustion imparfaite (comburant/carburant dont le mélange est mal dosé). Une combustion imparfaite provoque des dépôts de suies. Ces dépôts répétés encrassent la chambre de combustion dont font partie votre gicleur et votre turbulateur. Ces dépôts doivent aussi encrasser la chambre de combustion, voire les carneaux de départ des fumées en sortie de chambre.