1 Dernière modification par juju31 (07-08-2019 01:01:41)

Sujet : Dimensionnement d'un chauffage avec des radiateurs en fonte

Bonjour,

Ce message suit le message suivant :
https://plombiers-reunis.com/topic6602- … ouche.html
Sauf que j'ai une question spécifique par rapport au chauffage.

Désolé d'avance pour la longueur du message. Je me sentais obligé d'expliquer toute ma démarche avec les différentes étapes que j'ai suivies.

En essayant d'expliquer à un ami mon schéma, je me suis retrouvé incapable de lui expliquer d'où venait le 12/16 pour chaque radiateur. Et il m'a justement fait remarquer qu'actuellement j'avais du 18 (en acier, probablement plus 17 mais avec la peinture, la rouille, ça fait maintenant 18) pour les petits radiateurs et du 22 (probablement 21) pour les gros, alors que je ramenais tout en 16 avec le multicouche.

Je me suis alors replongé dans le schéma et j'ai beaucoup approfondi. Je me dis qu'à l'époque (oui, j'ai fait le schéma cet hiver), je m'étais probablement basé sur https://plombiers-reunis.com/topic1258- … ffage.html. Au final, après avoir recoupé différents éléments, j'ai un très fort doute sur le plus gros radiateur du salon. Après avoir calculé sa puissance (1820 W), j'ai voulu calculer son débit théorique soit puissance / 1.16 / DeltaT.

J'ai trouvé très peu d'informations sur DeltaT, à part que la norme EN 442 impose 10°. J'ai trouvé sur ce forum un court échange où quelqu'un prenait 20° de manière générale et 10° en très basse température (plancher chauffant par exemple). Un autre rétorquait qu'on ne prenait 20° que pour les anciennes installations, en particulier avec des radiateurs en fonte. Ok, c'est mon cas, je prends 20°. Mais vu le peu d'informations sur le sujet, j'ai mesuré ce que ça donnait sur mon installation (oui, il fait déjà assez chaud comme ça). J'ai ouvert le radiateur d'une chambre et après avoir laissé le chauffage s'installer, j'ai trouvé une température en entrée grosso modo de 75° et en sortie de 65°, pour une température de consigne de 75° (en réalité l'entrée varie entre 64° et 75° et la sortie varie entre 64° et 66° suivant que la chaudière est en chauffe ou pas). OK, la chaudière suit la norme Delta T 50K (76°/65°). Je dois prendre 10° pour DeltaT. Pour information, c'est une chaudière Leblanc basse température à gaz instantanée 24kW.

Passer de 20° à 10° ça change tout, puisque tous les débits sont multipliés par 2 et ça a des impacts forts sur les pertes de charge, les vitesses. Je me suis beaucoup inspiré du site d'Hervé Silve et en particulier de sa feuille Excel sur les pertes de charge. L'application HyTools est top aussi et c'est surtout elle qui me dit qu'il faudrait mettre pour le gros radiateur du 18, bref du 20 car pour trouver du 18... Au contraire, avec un delta T de 20°, tout passe tranquille en 16 et je pourrais même descendre en 14 pour les petits radiateurs.

J'ai donc ajusté dans la feuille Excel pour avoir des pertes de charge et des vitesses à peu près identiques en augmentant les diamètres pour les gros radiateurs. Voir la première capture ci-dessous. Pour le rapport J/Z, j'ai mis 55/45, comme indiqué sur le site d'Hervé Silve (il n'y a pas de raison que j'ai de gros accidents par radiateur : quatre/six coudes, deux robinets, un T de réglage). J'ai mis PE car pas de multicouche dans la liste de choix.

J'ai un J (perte de charge linéique) à 3.89mm/m, une vitesse moyenne à 0.17m/s (de 0.13m/s à 0.22m/s pour le gros radiateur), un débit total à 730L/h, une perte de charge totale à 48mbar.

J'ai fait la même chose pour l'installation actuelle en acier. Les longueurs doivent être un peu plus courtes mais grosso modo c'est une pieuvre dans le sol avec un repiquage dans le salon sauf qu'il n'y a pas de nourrice pour séparer les circuits. Ça donne J à 5.16mm/m, vitesse moyenne à 0.19m/s (de 0.15m/s à 0.25m/s), perte totale 66mbar.

Si je fais toute l'installation en multicouche 12/16, j'ai J à 10.01mm/m, vitesse moyenne à 0.26m/s (de 0.13m/s à 0.39m/s), perte totale à 139mbar.

Et pour terminer le circulateur de la chaudière. J'ai reporté sur la courbe caractéristique J et débit total. Je ne suis pas loin de pouvoir passer en vitesse 1 avec le mix 16 et 20. Avec tout en 16, c'est clairement la vitesse 2.

Qu'en pensez-vous ? J'ai l'impression que ce n'est pas faux de tout faire en 16 (j'ai lu quelque part sur ce forum qu'il ne fallait pas dépasser 0.4m/s, 0.39m/s c'est juste dessous) mais j'ai l'impression que je pourrais gagner en mettant du 20 sur les plus gros radiateurs. Et je ne serais pas loin de l'actuelle installation. Nos anciens n'avaient probablement pas tort. Voilà, tout ceci est probablement très théorique. Que dit la pratique ?

Au passage, actuellement, l'installation chauffe bien. Vraiment bien car on ouvre à peine les robinets. Autrement, on a vite fait de mourir de chaud. Mais la facture grimpe vite aussi. Rien à voir avec la PAC. Sauf que la PAC, c'est plutôt mode froid l'été mode chaud les mois cléments et elle galère quand il fait vraiment froid. Bref, le chauffage gaz, c'est uniquement pour les mois les plus froids : Janvier et Février cette année à Toulouse.

Merci d'avance pour vos réponses,

Sujets pièces jointes

pertesdecharge.png, 71.15 kb, 1485 x 686
pertesdecharge.png 71.15 kb, 53 téléchargements depuis. 07-08-2019 

schemaChauffage.png, 47.52 kb, 1231 x 454
schemaChauffage.png 47.52 kb, 53 téléchargements depuis. 07-08-2019 

vous ne trouvez pas la réponse a votre question malgré la richesse de ces forums? Une recherche s'impose! Autrement demandez un devis! Simple gratuit et sans engagement.

2

Re : Dimensionnement d'un chauffage avec des radiateurs en fonte

Bonjour.

Comme vous le dites, cea reste assez théorique avec une gros mélange d'anciennes pratiques et de nouvelles pratiques et de donnés haute température et des donnés basse température, BREF... Difficile de s'y retrouver.

A votre place, je mettrais du 16/20 entre la chaudière et la distribution puis des lignes individuelles entre nourrice et radiateurs en 12/16, c'est ce que je fais sur les installations allant jusqu’à 8 - 10 radiateurs et je n'ais jamais eu de soucis.
Oui si vous avez un ou des très gros radiateurs, vous pouvez passer au diamètre supérieur, mais est-ce bien utilise, quelle est la puissance que vous aurez besoin dans le local, il ne faut pas oublier que les radiateurs en fonte sont souvent calculés pour des espaces non isolé et sans double vitrage.

Avec l'isolation et le double vitrage et la maîtrise de la ventilation, les besoins en chauffage sont divisés par 2 voir 3, donc il faut baisser le température de départ pour obtenir les mêmes résultats qu'avant l'isolation.

Pour l’économie, Vous n'y êtes pas du tout, pourquoi fermez vous les radiateurs? si vous voulez économiser il faut baisser la température de départ, les robinets de radiateurs (manuels) sont la pour équilibrer la circulation de manière a ce que la chauffe se fasse de manière uniforme, dans toutes les pièces.

3

Re : Dimensionnement d'un chauffage avec des radiateurs en fonte

Bonjour,

Merci pour votre message.

A vrai dire, je suis bêtement le manuel de la chaudière qui dit 75°. Mais maintenant que vous le dites, c'est vrai que j'avais baissé un peu la température de départ cet hiver. Je pense l'avoir baissée à la position en dessous soit 65° mais j'avais à peine ouvert plus les robinets. Ok, il faudra que je teste cet hiver jusqu'à quelle position je peux descendre en ouvrant les robinets à fond.

Pour ce qui est de l'isolation, oui, il y a du double vitrage. Et il y a une couche d'isolant (une espèce de mousse jaune très compressé) collée au plafond. Quand je perce à travers, ça fait à peu près 1cm d'épaisseur mais je n'ai aucune idée de son efficacité. Mais oui, si j'ai besoin d'à peine ouvrir les robinets, ce n'est peut-être pas si mal isolé que cela hmm

Pour l'équilibrage, je pensais que c'était plutôt les té de réglage qui permettaient de faire l'équilibrage de l'installation. Mais peut-être qu'en mettre quelques tours sur le té ou quelques tours au robinet, ça revient au même ? Dans les deux cas, ça revient à diminuer le débit pour que le radiateur soit moins puissant ?

Cordialement,

4

Re : Dimensionnement d'un chauffage avec des radiateurs en fonte

Tiens au passage, j'étais tombé sur ce site ce matin.

https://plombiers-reunis.com/post4280.html

A la fin, il y a la méthode pratique.
Radiateur => DeltaT = 20° => Avec du diamètre 12, on peut aller jusqu'à 2100 W (mon plus gros radiateur fait 1800W).

Mais argh, ce fameux DeltaT ! Un coup 20°, un coup 10°. C'est à devenir fou.

C'est quand même plus simple l'électricité, théoriquement comme pratiquement wink

Mais OK, je retiens la pratique : 16/20 jusqu'à la nourrice puis 12/16 autrement. Je comprends qu'au final, c'est essentiellement une question de savoir si on a encore besoin d'exploiter toute la puissance du radiateur.

5

Re : Dimensionnement d'un chauffage avec des radiateurs en fonte

Oublie le delta sur les radiateurs, tu ne peut pas avoir un écart de 20°C sur les radiateurs sinon ta chaudière tournerais sans arrêt.