Sujet : Question sur réchauffeur de fioul bruleur

Bonjour à tous,
voilà j'ai eu un problème de chaudière qui faisait disjoncter le compteur de la maison à chaque tentative de redémarrage; après avoir 'galérer' pas mal de temps (et utilisé 16 fusibles...) en vérifiant chaque élément (débrancher / rebrancher élément par élément en remettant sous tension) j'ai fini par identifier le coupable: le réchauffeur sur la ligne du gicleur (pour info il ne suffit pas de ne débrancher que la phase pour l'identifier ! et bizarrement je mesure bien une résistance à ses bornes) . Bref, je l'ai donc déconnecté et shunté pour me dépanner et la chaudière est repartie. Maintenant j'aimerais avoir des avis objectifs ou des retours d'expérience sur la véritable utilité de ce réchauffeur qui coûte quand même dans les 250 euros, je sais qu'il permet de rendre le fuel moins visqueux en améliorant la combustion et de consommer un peu moins mais bon, entre la théorie et la réalité .... Je me pose d'autant plus la question que j'habite dans le sud (Toulouse) et qu'il y fait rarement des températures au dessous de -5°, que ma cuve est sous abri, et que je ne m'approvisionne qu'en fioul supérieur (avec anti gel donc). Voilà, en fait je me demande si ce réchauffeur n'est pas surtout utile dans les régions plus froide et si l'on a une cuve enterrée ...
Pour info : Chaudière Geminox Fontaline 30S (20 ans) avec brûleur Bentone B10 fuv
Merci à vous
Pilou wink

vous ne trouvez pas la réponse a votre question malgré la richesse de ces forums? Une recherche s'impose! Autrement demandez un devis! Simple gratuit et sans engagement.

2 Dernière modification par sergi00 (05-06-2020 20:18:37)

Re : Question sur réchauffeur de fioul bruleur

En cherchant un peu j’ai trouvé cet avis :

le réchauffeur, situé juste en amont du gicleur, stabilise le fioul en température. bizarement , le gicleur n'étant pas juste un "trou" mais une chambre de rotation pour le fioul, le débit de fioul est diminué de 10% a 15% par la présence du réchauffeur.sur un bruleur sans réchauffeur , le débit
de fioul varie légérement selon sa température. le réglage doit en
tenir compte en mettant une marge d'exces d'air . on peut alors 
difficilement dépasser 13% de CO2 si on veut une chaudiere propre
un an apres. le rendment ne peut dépasser 93%
avec un réchauffeur , le débit de fioul étant constant , on peut diminuer un peu cette marge et monter a 14% de CO2soit un rendement pouvant atteindre 95%  voila le premier interet du réchauffeur
d'autre par , en petite puissance , un réchauffeur demande un gicleur plus gros (car le débit de fioul est diminué) donc cela évite des gicleur tres petit qui se boucherait,  deuxieme atout du réchauffeur
enfin , sur les bruleurs flamme bleu, le débit de fioul doit etre tres stable, le réchauffeur est impératif
mais cette piece étant fréquement en panne, il suffit de choisir une chaudiere de plus de 25 kW et avec flamme "jaune" pour éviter cet organe qui reste une cause de panne importante. et puis 2% de rendement en mieux c'est 20 euros , soit a peu pres la consommation  électrique du dit réchauffeur sur un an...........
de plus en pratique l'encrassement prévisible du ventilateur fait qu'avec ou sans réchauffeur on évite le plus souvent de dépasser les 13% de CO2  alors........

Je le trouve assez objectif.
Je rajouterai juste qu’une cuve enterrée est justement la garantie d’un fuel à une température quasi constante.
En dessous d’un vingtaine de cm la température du sol ne varie quasiment pas sous nos latitudes.

Je pense que sans réchauffeur, un petit reajustage de combustion de votre chaudière serait à envisager.

Une solution pour injecter du fuel « réchauffé » dans le brûleur est de passer en filtre mono tube. Le deuxième avantage est d’éviter le retour vers la cuve et le brassage résultant. Mais c’est un autre sujet.

3

Re : Question sur réchauffeur de fioul bruleur

Bonjour Sergio, et merci pour ce ré-acheminement d'avis avec tes commentaires très détaillés; cela rejoint mon sentiment que l'on pourrait se passer de ce réchauffeur dans certaines circonstances (région, stockage de la cuve,qualité du fioul, du brûleur, etc...), mais que les constructeurs ne peuvent bien évidemment pas adapter chaque brûleur ou chaudière neuve en fonction... Petite parenthèse, j'ai tenté de démonter ce réchauffeur de la ligne gicleur sans succès, et j'ai bien l'impression qu'il faille changer la ligne complète sur mon modèle, 250 euros était le prix du réchauffeur seul.
Pour ce qui est de la cuve enterrée que je pensais un inconvénient, je n'avais effectivement pas du tout réfléchi et ta remarque est plus que logique hmm
Depuis que je tourne sans réchauffeur quelques gouttes (vraiment peu, 3 à 4 gouttes) tombent sous le brûleur avec une odeur d’imbrûlés en fin de cycle, et j'ai effectivement touché au réglage de la ligne du gicleur en l'avançant légèrement pour voir (je fais tout çà avec précision en repérant bien à chaque fois les anciens réglages sur la molette graduée), j'ai pensé que le fuel étant un peu moins fluide il avait peut-être tendance à couler un peu à l'arrière du déflecteur, je verrai demain, en ce moment la chaudière ne tourne qu'un jour sur deux uniquement pour l'eau chaude, mais peux-tu me dire ton avis sur cela (?...)
En attendant ta réponse et peut-être d'autres expériences, bon week-end à toi smile
Pilou

4 Dernière modification par sergi00 (06-06-2020 13:04:03)

Re : Question sur réchauffeur de fioul bruleur

Si le gicleur commence à gouter, je pense qu'il est à changer (encrassement naturel).
Ou/et les réglages ne sont pas bons.
Pour une bonne combustion, il faut :
- Régler la pression de la pompe en fonction du gicleur.
- Régler la position de la tête de combustion
- Régler le débit d'air.

En urgence, je me suis déjà dépanné avec les valeurs théoriques trouvés sur la doc fabricant.
Avec un manomètre de pression (indispensable) et un gicleur neuf, j'ai pu régler la pression. Comme il était un peu plus gros que celui en place, j'ai dû modifier la position de la tête de combustion et le volet d'air aux valeurs constructeur.
ça fonctionnait impeccablement bien, mais dès que possible, mon plombier est venu avec son analyseur de gaz pour parfaire les réglages.
En dehors du fait que c'est obligatoire, une optimisation par un pro est quand même la garantie d'une chaudière bien réglée. A moins de se munir d'un appareil d'analyse des gaz brûlés au prix exorbitant ! (ce qui au passage explique le coût du plombier chauffagiste).


Un gicleur se change tout les ans, comme le nettoyage des filtres fuel (un à l'arrivée, un sur la pompe)
Une chaudière se décalamine entièrement aussi tout les ans (partie chambre de combustion, chicanes, conduit de fumées.... c'est du boulot)

Perso, je pense que votre brûleur peut fonctionner sans réchauffeur. Mais il est indispensable qu'il soit régler en fonction.
L'avis d'un pro pourra être plus fiable que le miens. Mais ici, il y a plus de pros maitrisant le gaz que le fuel.

5

Re : Question sur réchauffeur de fioul bruleur

Merci encore Sergio de ton avis et conseils;
le 'gouttage' (mais je ne parle de vraiment 3 à 4 gouttes) a commencé dés que j'ai remonté sans le réchauffeur, j'en déduis donc qu'il y ait de fortes probabilités qu'il y ait un lien; ce qui me gène le plus ce sont ces odeurs d'imbrûlés que je ne veux absolument pas laisser en l'état, même si la chaudière est dans un local isolé en bas et que l'habitation est en haut...
Ce matin j'ai eu un doute et j'ai redémonté complètement le brûleur et je me suis rendu compte que j'avais non pas rapproché mais éloigné ma ligne lors de mon dernier réglage (je n'avais pas de notice sur le sens du réglage externe...), je vais donc rectifier le tir ce soir et voir si ça améliore le pb .

Bien sûr que tout ça est du dépannage en attendant de savoir si la chaudière vaut le coup d'être révisée par un pro ou bien changée pour une plus récente en bénéficiant des aides qui devraient être augmentées d’après le gouvernement, car je ne t'ai pas dit (!...) mais pour faire court j'ai eu en même temps un problème au niveau du ballon interne du à une fuite sur le raccord de sortie d'eau chaude en haut: ce suintement devait exister depuis bien longtemps et a fini par rouiller et effriter complètement la patte de maintien et sa fixation sur le gros bouchon du haut, qui ... est tombé au fond du ballon yikes quand j'ai vidangé un peu d'eau pour faire baisser la pression;

bref j'ai résolu tout ça mais je me dis que même si cette chaudière est de qualité (enfin je crois: Geminox Fontaline 30S), elle a quand même 20 ans et ce n'est pas bon signe quand les problèmes commencent à s'additionner; d’où ma démarche.

En tout cas un gros merci à toi pour avoir pris le temps de me lire et me répondre, effectivement les réponses d'autres membres ne se sont pas bousculées
Bonne journée à toi, Pilou wink

vous ne trouvez pas la réponse a votre question malgré la richesse de ces forums? Une recherche s'impose! Autrement demandez un devis! Simple gratuit et sans engagement.

6

Re : Question sur réchauffeur de fioul bruleur

Bonjour.

Pilou a écrit:

En tout cas un gros merci à toi pour avoir pris le temps de me lire et me répondre, effectivement les réponses d'autres membres ne se sont pas bousculées

Pour ma part le fioul n’étant pas ma spécialité, je connais le principe de fonctionnement, mais quand ça touche au fonctionnement interne du brûleur je patine. Ce qui veux dire que: si quelqu'un d'autre prends en charge  la demande je ne m'en mêle pas vu que je ne suis pas connaisseur.

Ne m'en voulez parce que je ne suis pas intervenu, sur les sujets que je connais bien, en générale je donne mon avis, quand je vois que les pistes que j'ai a proposer n'on pas été exploités...

J’espère sincèrement que vous trouverez la réponse a votre question, et que vous n'aurez plus besoin de revenir, dans le cas contraire nous serons là pour vous aider. Enfin si nous avons des pistes ou la réponse, on n'hésitera pas a vous la donner.

Cordialement

7

Re : Question sur réchauffeur de fioul bruleur

Bonjour Darius et merci de votre message;
je tiens à m'excuser si je me suis mal exprimé et préciser que ma remarque n'était nullement une critique  sur le fait que les membres se désintéressaient de mon problème, j'ai vu les nombreuses lectures de mon sujet, mais plutôt une prise de conscience que mon soucis n'était pas si simple que cela;

je suis de plus conscient qu'il n'est pas évident de donner des conseils à distance sans savoir vraiment a qui l'on s'adresse vraiment (techniquement) sur des sujets pouvant toucher a la sécurité et c'est en cela que je voulais remercier Sergio, très précis et technique sur ses explications .

Pas de soucis donc wink (!...), je ne connaissais pas ce forum et je ne regrette pas d'en faire partie, et je ne manquerai d'ailleurs pas de poster si je trouve la solution à mon problème pour aider éventuellement d'autres membres

Bonne journée à tous, Pilou wink

8

Re : Question sur réchauffeur de fioul bruleur

Bonjour à vous; alors comme engagé sur mon dernier message, je vous fais part de mon expérience qui pourra peut-être aider un autre membre (à valider par un membre confirmé du forum):

Pour info j'ai fais venir entre temps un professionnel qui m'a orienté de suite vers un changement de chaudière (j'attends son devis avec ses renseignements sur les aides éventuelles de l'état); je verrai son devis et ferais venir bien sûr d'autres pros mais pour l'instant je suis satisfait de mon résultat: la chaudière semble pas mal fonctionner et je voulais surtout ne pas être dans l'urgence et avoir le temps de décider d'un renouvellement ou d'une remise en état de la chaudière par un professionnel

Voilà ce que j'ai fait:

    -reculé (par erreur)  la ligne gicleur d'1 tr : pas de changement
• avancé la ligne d'1 tr puis 2 trs : pas de changement
• remise à l'origine et augmentation d'1/4 de tr du débit de la pompe fuel sur brûleur : plus de goutte, odeur diminuée mais toujours présente
• augmentation d'1/4 de tr de plus (soit 1/2 au total) et augmentation de l'arrivée d'air (4.5 d'origine à 5.5 ) : plus de goutte ni d'odeur ... Et pas de fumée visible au niveau de la cheminée à l'extérieur.

le 1er réglage au niveau de la pompe (marque SITEC) était d'1/4 de tour au niveau de la vis 6 pans, qui correspondrait à + 1 bar (info lue sur le net mais dont je doute après essai, vu que le (mon) réglage d'origine doit être selon la spec (et donc était) à 10 bars. et qu'il reste au moins 4 tours de réglage sur la pompe qui peut envoyer 13 bars maxi ...)
Je pense que mes réglages permettent d'envoyer le fioul un peu plus loin dans la chambre de combustion, ce qui compense l'augmentation de la viscosité par le manque du réchauffeur; voilà, mais éventuel avis bienvenu !...

Pilou wink

9 Dernière modification par sergi00 (10-06-2020 20:37:02)

Re : Question sur réchauffeur de fioul bruleur

La pression n’envoie pas le fuel plus loin. Elle permet la bonne brumisation du fuel sortant du gicleur. Ce n’est pas un jet mais une brume de fuel qui est enflammée. Un encrassement du gicleur diminue la brumisation, crée des gouttelettes plus grosses qui s’enflamment plus difficilement....
Une mauvaise pression pareil.

La position de la tête sert à laisser passer l’air autour du brume de fuel, ni trop prêt, ni trop loin du point optimal d’inflammation.
Elle dépend du gicleur, de son angle de diffusion (qui lui même dépend des dimensions du corps de chauffe...)

Le volet d’air est là pour laisser passer la quantité d’air (pas plus ni moins) nécessaire pour une combustion optimale et une pollution minimale en fonction du diamètre du gicleur...

Une chaudière sol (à brûleur séparé) à une fourchette de puissances. Un brûleur aussi. Il faut adapter les deux à la puissance de l’installation.
Les régalages des bases sont toujours indiqués par le fabricant de la chaudière, à croiser avec ceux du fabricant du brûleur.
Ils sont les fruits d’études, d’essais et de mesures.
Ensuite l’ajustement aux cas par cas se fait avec les appareils nécessaires. Les conduit de fumées influent sur les réglages théoriques.

Pour exemple ma chaudière à une puissance de 20 à 25 kw(en fonction du brûleur installé).  Mon brûleur de 18 à 26kw (en fonction du gicleur installé).
Mon installation est de 25kw environ.
Le gicleur installé délivre 22kw. Un peu plus que le choix du plombier d’origine qui avait installé un gicleur délivrant 20kw. Mais il n’y avait qu’une personne dans la maison et elle n’en occupait qu’une partie. D’où le choix de monter un peu pour éviter que la chaudière ne rame trop par froids vifs.

10

Re : Question sur réchauffeur de fioul bruleur

Merci Sergio, je vais devenir expert pro grâce  à toi !... je plaisante bien sur, mais tu m'as en tout cas appris pas mal de choses intéressantes ;
Maintenant il me faut aussi remédier à ma fuite d'eau au niveau de l'arrivée et retour d'eau sur le serpentin sur le haut du ballon , je ne sais pas si je peux poser ma question ici ou bien sur la partie plomberie ?.... Dites-moi sinon et je corrigerai. En fait avant de démonter j'aimerais bien sûr avoir les joints de rechange qui doivent être plats et en fibre au vu de la jonction mais je ne sais pas si ces joints sont universels, normalisés, ou bien si chaque marque fait un peu comme ellel veut ?...  Ma chaudière est au cas où je le rappelle une Geminox Fontaline, si quelqu'un pouvait m'indiquer les diamètres (il semblerait que l'arrivée soit un peu plus petite que le retour ...)
Merci à vous, Pilou

Sujets pièces jointes

IMG_9400.JPG, 2.07 mb, 3264 x 2448
IMG_9400.JPG 2.07 mb, 16 téléchargements depuis. 11-06-2020 

11

Re : Question sur réchauffeur de fioul bruleur

Bonjour.

Pour les joints.

Je ne connais pas spécifiquement votre ballon, mais dans tous ceux ou j'ai pu intervenir il s'agissait généralement des joints 20/27 (3/4) ou du 15/21  (1/2) .

Pour ma part j'utilise des joints adaptés, je vais chez plein gaz et je prends un kit  de joints adapté a la marque de l'appareil, autrement si vous prenez des joints de qualité, type (CNA, CSC ou CNK de watts industries)  cela fait parfaitement l'affaire, au pire des cas utilisez des joints normales, qui dureront moins longtemps mais font aussi l'affaire.
Toutes sortes de joints ici: https://plombiers-reunis.com/topic6597- … berie.html

Avant démontage je vous conseille déjà de faire un bon nettoyage au scot-brite ou avec une brosse métallique douce a 2€ chez Lidl.

Dans ce genre de cas, je lubrifie avec du colmat (pâte a joint), les parties suivantes.

1 - Le filetage des deux parties.
2 - Les portés des raccords après les avoir nettoyés
3 - Je lubrifie aussi le collet présent sur le tuyau de cuivre entre le collet et l’écrou, ce qui permets a l’écrou de bien glisser sur le cuivre sans aucun effort et ce qui permets de ne pas vriller le cuivre lors du serrage.

Généralement avec ces dispositions, je n'est presque jamais de soucis avec les joints aussi basiques soient-ils, n’utilisez pas de joins empilés les uns sur les autres, un seul joint est beaucoup plus "sur" que plusieurs joints sur le même raccord.

Passer a l'index du site pour avoir accès a toutes les rubriques....
Vous avez un site ou un blog? Faites un lien vers ce forum ou vers le sujet que vous avez crée...
Questions en MP = Corbeille  Demander un devis gratuit et sans engagement.

12

Re : Question sur réchauffeur de fioul bruleur

Bonjour Dani , super j'ai plus qu'à me mettre au boulot et sortir ce bout de chambre à air !...

Bon week-end à toi et et un gros merci

Pilou  wink