Sujet : Risque d'électrolyse avec radiateurs alu et acier ou fonte

Bonjour,

En parcourant internet, j'ai bien compris que le mélange de radiateurs de matières différentes n'était pas bon car il y avait un risque d'électrolyse.
Je n'ai malheureusement trouvé aucun article clair sur le sujet.
Pouvez-vous m'indiquer précisément (quels types de radiateurs et quels tuyaux) sont incompatibles entre eux ?
Merci d'avance

vous ne trouvez pas la réponse a votre question malgré la richesse de ces forums? Une recherche s'impose! Autrement demandez un devis! Simple gratuit et sans engagement.

Re : Risque d'électrolyse avec radiateurs alu et acier ou fonte

Bonjour.

L’électrolyse est en effet un sujet compliqué.

Pour répondre a votre question.

  • Vous pouvez utiliser tout type de tubes sur les installations, sauf galva et per normal.

  • Dans ces installations utilisez tout type de radiateurs sauf aluminium.

  • Pour les installations avec radiateurs aluminium, utilisez les tubes: cuivre, multicouche, ou per BAO.

  • Ne jamais installer des radiateurs aluminium sur une installation avec des tubes acier.

Voila

Re : Risque d'électrolyse avec radiateurs alu et acier ou fonte

merci pour cette réponse précise.En fait j'hésite entre des radiateurs fonte ou alu.
Mon installation serait constituée : d'une chaudière bûche (Hargassner) qui j'imagine comportera des éléments d'échange en fonte ou acier avec ballon accumulateur, de tubes aciers (et cuivre ?) en sortie de chaudière et le reste du reseau sera fait de multicouche.


Pour la fonte : je pense qu'il n'y a pas de problème.


Pour l'alu : s'il y a des composants de chaudière en fonte ou certains radiateurs en fonte, cela pose t-il un problème ? Sur les sorties de chaudière, les tubes ne sont-ils pas systématiquement en acier ?
En clair avec l'alu faut-il proscrire totalement le moindre bout de fonte ou d'acier dans tout le circuit ?


Merci d'avance pour les précisions que vous pourrez m'apporter

4

Re : Risque d'électrolyse avec radiateurs alu et acier ou fonte

Même si vous utilisez des radiateurs alu, il y aura toujours un minimum d'acier ou fonte dans l'installation et ça vous ne pouvez rien y faire.

Il faut tout simplement ajouter un produit inhibiteur a votre circuit, en conséquence si vous mélangez des différents radiateurs, le phénomène sera beaucoup plus important.

Passer a l'index du site pour avoir accès a toutes les rubriques....
Vous avez un site ou un blog? Faites un lien vers ce forum ou vers le sujet que vous avez crée...
Questions en MP = Corbeille  Demander un devis gratuit et sans engagement.

Re : Risque d'électrolyse avec radiateurs alu et acier ou fonte

OK, maintenant c'est clair dans ma petite tête !Merci

vous ne trouvez pas la réponse a votre question malgré la richesse de ces forums? Une recherche s'impose! Autrement demandez un devis! Simple gratuit et sans engagement.

6

Re : Risque d'électrolyse avec radiateurs alu et acier ou fonte

je veux remplacer un radiateur tôle par un fonte alu, les tuyaux sont en pvc et alimenter par une chaudière collective.

Y a t'il un problème si je fais cette opération

Merci pour votre réponse

Re : Risque d'électrolyse avec radiateurs alu et acier ou fonte

Oui en effet il risque d'y avoir des désagréments dans un futur proche, le plus sur pour vous et pour l’installation serait de remplacer de l'acier par de l'acier et de ne pas mélanger des métaux.

8

Re : Risque d'électrolyse avec radiateurs alu et acier ou fonte

Bonjour
Ne pas associer acier ou fonte avec alu, risque de détérioration????
Mais les chaudières ne sont-elles pas le plus souvent en fonte? ...et les radiateurs à la mode en alu?
Que faut-il en penser?

Re : Risque d'électrolyse avec radiateurs alu et acier ou fonte

bonjour

par mesure de précaution, j'ai jamais proposé de radiateur alu à mes clients

les fabricants et les vendeurs de ces produits font du business, s'il n'y a pas de problème pendant la période de garantie, pour eux c'est tout bon, mais le client lui il s'attend à ce que ça tienne quelques dizaines d'années.

JR

10

Re : Risque d'électrolyse avec radiateurs alu et acier ou fonte

Vraiment dommage que personne ne connaissent l'effet du dit " électrolyse " .
Ça fait 17 ans que ma maison est pourvu d'un mélange de différent radiateurs , fonte , alu ,fonte alu et acier . Jamais eu un seul problème.

Les radiateurs sont que de la récupération , d'ailleurs je viens de vider 2 radiateurs électriques de leur huiles pour les passer à l'eau du chauffage central .

Un peu de jugeote et hop la , on fais fasse à l'hiver dans le grand est

Re : Risque d'électrolyse avec radiateurs alu et acier ou fonte

Content pour votre "intelligence très supérieur" à tous.....

Vous pensez à quoi en disant cela?

Une photo de votre installation aurait été plus parlante....

12

Re : Risque d'électrolyse avec radiateurs alu et acier ou fonte

Bonjour
Si l'installation est réalisé en multicouches , il ne devrait pas avoir des problèmes car c'est tubes sont non conducteur si je me trompe pas ?
Apres mettre un inhibiteur dans l'eau c'est que mieux.
Bonne journée

13

Re : Risque d'électrolyse avec radiateurs alu et acier ou fonte

Bonjour,

J'ai parcouru cette discussion et d'autres pages... Et j'ai compris en filigrane (mais je ne suis vraiment pas sûr, d'où mon post) que l'on pouvait remplacer un radiateur en acier par un radiateur en fonte, et que c'était surtout l'alu qui créait des problèmes d'électrolyse. C'est bien ça ?
En fait, j'emménage dans un appartement équipé d'une chaudière gaz, et de radiateurs en alu. J'envisage d'en changer un par un radiateur en fonte.
Est-ce problématique ?

14

Re : Risque d'électrolyse avec radiateurs alu et acier ou fonte

erratum :
*En fait, j'emménage dans un appartement équipé d'une chaudière gaz, et de radiateurs en ACIER

15

Re : Risque d'électrolyse avec radiateurs alu et acier ou fonte

Bonjour, je souhaiterai savoir si c'est possible de raccorder des radiateur en fonte sur un circuit en cuivre, on m'a dit que les raccords risque de s'oxyder, est ce aussi du au différente matière ou passe l'eau ? Ou autre ? Merci

16

Re : Risque d'électrolyse avec radiateurs alu et acier ou fonte

En résumé, pas de radiateur aluminium avec mélangé avec des radiateurs en acier ou fonte, ils sont proscrits aussi sur les installations anciennes avec des tuyaux acier.

Les radiateurs Alu: doivent être installés seuls sans aucun mélange avec de l'acier.

Il est possible d'utiliser du cuivre pour la distribution, mais si on peut utiliser des tuyaux de synthèse c'est préférable.

Ma collaboration ne se substitue pas aux DTU relatifs, je ne pourrais être tenu pour responsable en cas de fausse information. Vos travaux dépassent vos capacités, n’hésitez pas a demander un devis: simple, rapide, gratuit et sans engagement.

17

Re : Risque d'électrolyse avec radiateurs alu et acier ou fonte

Même s'il semble préférable d'éviter le mélange de métaux dans l'idéal, que penser alors des fabricants qui assemblent en usine les éléments de leurs radiateurs en fonte alu avec des nipples et des bouchons en acier ??? sans parler des vannes, purgeurs et T d'équilibrage en laiton...
Surveiller le PH de l'eau et introduire dans le circuit un produit inhibiteur de corrosion est sans doute plus important.
Salutations.

Re : Risque d'électrolyse avec radiateurs alu et acier ou fonte

Bonjour

Pédro a écrit:

des fabricants qui assemblent en usine les éléments de leurs radiateurs en fonte alu avec des nipples et des bouchons en acier ??? sans parler des vannes, purgeurs et T d'équilibrage en laiton...

Des marques et des noms. Dénoncez ces abus.

Les produits réalisés aujourd'hui ne sont plus faits comme au début du 20ème siècle pour durer 3 générations, ni même pour être réparés.

Alu et laiton n'ont jamais été mis en cause dans les phénomènes de corrosion liés à l'électrolyse.

La technologie aujourd'hui sait réaliser des nipples et bouchons en acier .......Inoxydable appelé aussi INOX, même si tous les aciers inoxydables ne sont pas des aciers au chrome qui brillent comme des casseroles.

Mais bien entendu l'inhibiteur dans le circuit est,  et reste, une bonne solution face à la corrosion, d'autant qu'il assure en plus une lubrification, même si certains plombiers déclarent : "j'suis pas pour"