1 Dernière modification par GuY29 (17-11-2009 17:19:29)

Sujet : [Info] Supprimer l"effet d'electrolyse sur installations bi-métaux

Les préoccupations sont nombreuses chez les installateurs de chauffage amateurs concernant l'effet pile sur une installation multi-métaux.

Sur un forum j'ai lu que:

Il explique que l'effet de pile marche dans le sens de circulation de l'eau
fer (tube aller)/ cuivre (tube aller)/ fer ou alu( radiateur)/cuivre (tube retour)/ fer (tube retour).
C'est l'empilage (d'où le nom de pile) fer/CU/fer/CU/Fer etc qui doit être annulé.
Donc il faut relier le tube cuivre aller au tube cuivre retour, avec un simple fil electrique!


Il y a des colliers ATLAS double qui peuvent jouer le même rôle tout en fixant les tubes au mur. Mais avec la corrosion le contact n'est pas toujours top.Au pire tu peux coincer le fil sous un collier; du moment qu'il y a contact!
C'est plus simple que de changer des raccords ou les tuyaux.

L'objectif est de créer une passage pour le courant circulant, plus fluide que l'eau, c'est le même principe que le para-foudre sur les maisons.
   
Moi même j'ai lu bcp recommandations proscrivant la mise en place du tuyaux de cuivres sur une installation existante en fer. A la rigueur, il est possible d'utiliser des tuyaux de cuivre en aval d'une installation, à condition d'isoler la jonction, mais pas l'inverse.

Chacun est libre de dire ou penser ce qu'il veut, mais on ne doit pas raconter n'importe quoi sur internet car on enduit les lecteurs en erreur, parce que dans ce cas précis, soit une installation de chauffage l'électrolyse n'existe pas, vu que l'eau perd l'oxygène au bout de quelque temps.

Ont dis qu'il faut impérativement séparer le cuivre et l'acier noir par une pièce laiton, est ce vrais?

Non la pièce laiton sers seulement au raccordement des deux métaux, si vous êtes équipé d'un chalumeau vous avez la possibilité de souder le cuivre directement  sur l'acier


L'électrolyse existe bel et bien sur des installations avec des tubes galvanisés ce qui est le cas des installation d'eau sanitaire, ainsi les tubes galvanisés sont strictement interdits sur les réseaux de chauffage.
Dans ce cas, un circuit retour est à proscrire et ceci n'est donc valable que pour la distribution d'eau sanitaire.
   

Plus précisément, le problème principal de la mise en relation des deux métaux est ce que l'on appelle la corrosion galvanique.
Ce phénomène survient lorsque deux métaux avec un fort écart de potentiel d'oxydo-réduction sont mis en contact.

Dans le cas qui nous intéresse, la corrosion intervient principalement de 2 facons :

(1) par contact direct ; quelle que soit la configuration (cuivre sur galva ou galva sur cuivre), le tuyau en galva va fortement se corroder a la jonction des deux éléments.

(2) par dépôt de particules; le cuivre perd quelques particules, qui migrent avec l'eau circulante et finissent par se fixer sur des parties en fer. Le tuyau de fer va alors se corroder de l'intérieur, a l'emplacement de chaque dépôt de cuivre.

Dans le cas 1, on limite les dégâts en isolant entre eux les 2 tuyaux (par exemple en intercalant des joints en plastique dans le collet battu et en entourant le filetage avec un ruban de téflon). On ne fait hélas que limiter les dégâts car l'eau joue un rôle d'electrolyte et le fer continuera a se dégrader (moins, c'est vrai, mais il se dégradera quand même).

Dans le cas 2, on empêche cette corrosion en faisant en sorte que le circuit d'eau n'aille jamais du cuivre vers le fer. Autrement dit, si on a une installation de distribution d'eau en fer et que l'on fait une extension en cuivre, c'est bon. en revanche, on ne fait jamais l'inverse. Dans le cas d'un circuit de chauffage, le circuit fait une boucle et on aura donc forcement un tuyau en cuivre place avant un tuyau en fer: ce type de de mix est donc a proscrire pour une installation d'eau circulant.

vous ne trouvez pas la réponse a votre question malgré la richesse de ces forums? Une recherche s'impose! Autrement demandez un devis! Simple gratuit et sans engagement.

2

Re : [Info] Supprimer l"effet d'electrolyse sur installations bi-métaux

Ce post est fort intéressant, mais les anciens me disent qu'il y existe bien une électrolyse dans les circuits de chauffage, qui croire malheureusement ont ne nous apprends pas ça a l'école..

Re : [Info] Supprimer l"effet d'electrolyse sur installations bi-métaux

je ne suis pas tout à fait d'accord avec vous guy 29;
l'effet d'électrolyse existe bel et bien sur circuit de chauffage ,j'ai été amener à intervenir à plusieurs reprise sur des installations avec radiateur alu et chaudière fonte ,soit les radiateurs se percent les uns après les autres,soit c'est le corps de la chaudière lui-même qui se perce;
c'est un fait l'aluminium et la fonte ne sont pas compatible.
pour remédié au problème,les fabriquant ont commercialiser des radiateurs dit bi-metaux ,l'extérieur du rad.est en alu.et l'eau quand à elle circule dans un corps en acier,évitant ainsi tout effet d'électrolyse

travail joyeux,vaut paradis!!!
Ni ce servir,ni asservir mais servir.
A cœur vaillant,rien d'impossible.
Un métier qui évolue,est un métier vivant.

Re : [Info] Supprimer l"effet d'electrolyse sur installations bi-métaux

bonjour,j aimerais savoir si les radiateurs en fonte son déconseillés pour les chaudières mural,on ma dit que les radiateurs en fonte accumulent un taux important de dépôt calcaire ce qui se propage parfois en grand calibre,ce qui va être mauvais pour le serpentin de la chaudière mural vu que sont diamètre et inférieure a ce lui de la chaudière au sol.et merci d avance pour votre réponse.

5

Re : [Info] Supprimer l"effet d'electrolyse sur installations bi-métaux

Bonjour
Pour donner mon avis sur le phénomène d'électrolyse le problème existe bien ayant travaillé en chaudronnerie j'ai vu des tôles de bardage rongé au niveau des attaches en inox et cela en quelques mois aprés ma reconversion dans la plomberie des tuyaux cuivre bouffé de l'intérieur il faudrait se renseigner auprés de chimiste pour avoir une réponse plus approfondie et je reste persuadé que le mélange de certain matériaux crée se phénomène
cordialement

vous ne trouvez pas la réponse a votre question malgré la richesse de ces forums? Une recherche s'impose! Autrement demandez un devis! Simple gratuit et sans engagement.

Re : [Info] Supprimer l"effet d'electrolyse sur installations bi-métaux

salut,
et si on mets des raccord dielectrique on supprime ce phenomene non?

Re : [Info] Supprimer l"effet d'electrolyse sur installations bi-métaux

Oui, je confirme (on supprime pas mais on limite fortement), de toute façon je ne suis pas trop d'accords avec GUY mais je respecte.

Re : [Info] Supprimer l"effet d'electrolyse sur installations bi-métaux

Dans le cas d'un circuit de chauffage, le circuit fait une boucle et on aura donc forcement un tuyau en cuivre place avant un tuyau en fer: ce type de de mix est donc a proscrire pour une installation d'eau circulant.

on sais qu'une installation de chauffage est de l'eau morte si je puis dire, or d'apres certains du fait du manque d'oxygene le risque d'electrolyse est quasi nul

est ce vrai?

9

Re : [Info] Supprimer l"effet d'electrolyse sur installations bi-métaux

Sans pouvoir l'affirmer a 100% je suis du même avis que vous, pour moi il n'y a pas de l’électrolyse sur les chauffage a condition de ne pas avoir des radiateurs en alu.

Ma collaboration ne se substitue pas aux DTU relatifs, je ne pourrais être tenu pour responsable en cas de fausse information. Vos travaux dépassent vos capacités, n’hésitez pas a demander un devis: simple, rapide, gratuit et sans engagement.

Re : [Info] Supprimer l"effet d'electrolyse sur installations bi-métaux

ok merci

11

Re : [Info] Supprimer l"effet d'electrolyse sur installations bi-métaux

bonjours nouvel inscrit je trouve ce forum tres instructif je suis moi meme victime de cette fameuse electrolyse (tuyau de cuivre qui verdisse et se micro perfore style aiguille avec fuite a la clef)

par contre je ne sais plus quoi faire j ai une installation depuis 1998 tout en cuivre avec un reducteur de pression et un adoucisseur
au niveau de ma chaudierre j ai vu apparaitre du vert de gris et constater plusieur petite fuite que j ai fais reparer (par brasure) j ai mis des collier pour la mise a la terre sur tout les tuyau mais j ai l impression que cela n arrete pas ce phenomene

le chauffage est aussi tout en cuivre avec des radiateur acier (une partie et sous chape a l etage avec tuyauplastique autour du CUI)
j ai une pompe de bouclage pour l eau chaude
un tuyau entre le depart et le retour chauffage

je precise que c est un copain a moi qui as fait l installation (lui etant plombier) donc je suis electricien de metier et je n ais pas de multimetre assez precis pour voir si il y a du courant residuel dans les tuyaux j essayerais de vous mettre des phots sur ce fofo si vous voudriez plus d infos

messieurs je m en remets a vous car je desespere et vous remercie par avance de me lire

Re : [Info] Supprimer l"effet d'electrolyse sur installations bi-métaux

Bonjour chicco.

Vous parlez bien d'une installation d'eau potable.

Je ne pense pas que ce soit de l’électrolyse je pencherais plutôt par autre chose.

Constatez vous ce phénomène sur les deux tuyaux (eau chaude et eau froide) ou seulement sur un des tuyaux?
Bien sur vous pouvez envoyer des images si vous le désirez...

Moi aussi:  Je Suis Charlie
Vous n'êtes pas bricoleur, n’hésitez pas a demander un devis: simple, rapide, gratuit et sans engagement.

13

Re : [Info] Supprimer l"effet d'electrolyse sur installations bi-métaux

Il y a beaucoup de phénomènes liés à l’électrolysé dont certains sont inexplicables, personnellement j'ai réalisé de multiples restructurations des services complets en milieu hospitalier en plomberie, chauffage, ventilation en même gaz médicaux, concernant les réseaux de chauffage, au début je voulais être puriste et réaliser les extensions des circuits existants en acier avec de l'acier pour ne pas avoir de problèmes d’électrolyse, mais au fur et à mesure des affaires et pour être au même prix que les concurrents on a fini par réaliser aussi des extensions des réseaux de chauffage en acier avec du cuivre ponctuellement pour raccorder des radiateurs acier.
Cela fait plus de 15 ans et je n'ai jamais eu de retour négatif ( ayant gardé ce même client depuis le début).
Avec les radiateurs en aluminium il y a beaucoup plus de problème si on mélange trop de matériaux différents.

Par contre pour l'eau sanitaire entre cuivre et galva c'est plus délicat, la liaison des deux est recommandée par raccord interposé s'il n'y a pas d'autre solution, c'est pas pour rien qu'un raccord isolant est fournit avec les ballons d'eau chaudes.

Il y a aussi les courants statiques ou (vagabonds) qui font aussi des dégâts, j'ai rencontré ce problème à cause d'un réseau informatique existant trop proche des tuyauteries
JR

JR

14

Re : [Info] Supprimer l"effet d'electrolyse sur installations bi-métaux

eau potable et chauffage  c est une installation nouvelle ( enfin env 10ans) il me semble que c est sur l eau froide et je sais pas sur eau chade si il y en a a verifier et vous le redis si j y pense je mettrais des photos

15

Re : [Info] Supprimer l"effet d'electrolyse sur installations bi-métaux

Le probleme doit certainement être causé par un autre phénomène.

Ma collaboration ne se substitue pas aux DTU relatifs, je ne pourrais être tenu pour responsable en cas de fausse information. Vos travaux dépassent vos capacités, n’hésitez pas a demander un devis: simple, rapide, gratuit et sans engagement.

16

Re : [Info] Supprimer l"effet d'electrolyse sur installations bi-métaux

bonjour     alors pour cette effet  comme on l as bien dis ns avons tjr le retour du cuivre   sur l acier donc solution rappelé vs sur le cumulus on donnes des pieces   en plastic   a visser  pk?? tt simplement  pour éviter se phénomène  donc    raccord plastique ou manchète de dilatation plastique non conducteur wink.

17

Re : [Info] Supprimer l"effet d'electrolyse sur installations bi-métaux

christian85440 a écrit:

Dans le cas d'un circuit de chauffage, le circuit fait une boucle et on aura donc forcement un tuyau en cuivre place avant un tuyau en fer: ce type de de mix est donc a proscrire pour une installation d'eau circulant.

on sais qu'une installation de chauffage est de l'eau morte si je puis dire, or d'apres certains du fait du manque d'oxygene le risque d'electrolyse est quasi nul

est ce vrai?

Petit rappel de physique élémentaire,c'était il y a 50 ans j'en ai aujourd'hui 66.L'electrolyse se caractérise si je me souvient bien par un dégagement gazeux.Hydrogene et oxygene,l'un a la cathode et l'autre à l'anode.Arrétez moi si je me trompe.Le dégagement se fera donc tant que le courant passera,cet à dire continuellement et sera directement lié à l'acidité ou la salinité de l'eau.En théorie il faudrait une eau pure (distilée) ,car elle n'est pas conductrice,pour éviter le phénomène.

18

Re : [Info] Supprimer l"effet d'electrolyse sur installations bi-métaux

Je ne suis ni chimiste , ni chauffagiste, mais seulement  maître d'oeuvre à temps plein et lis dans les manuels des sachant :

- le champs électrolytique est-il impérativement  lié" à la présence de l'oxygène dans l'eau", (sachant que l'eau contient une  molécule d'oxygène ... )  C'est la première question à se poser ...L'eau conduit le courant en principe mais dans des conditions variables :
Conductivité de l'eau
Définition et description
La conductivité d'une substance est définie comme "l'abilité ou la puissance à conduire ou transmettre la chaleur, l'électricité, ou le bruit". Ses unités sont les Siemens par mètre [S/m] en SI et en microohms par centimètre [mmho/cm] en unités américaines. Son symbole est k ou s.

Conductivité électrique
Un courant électrique résulte du mouvement de particules électriquement chargées en réponse à des forces agissant sur celles-ci à partir d'un champ électrique appliqué. Dans la catégorie des matériaux les plus solides, un courant résulte du flux d'électrons, lequel est appelé conduction électronique. Dans tous les conducteurs, semi-conducteurs et beaucoup de matériaux isolés, seule la conduction électronique existe, et la conductivité électrique est fortement dépendante du nombre d'électrons disponibles pour participer au process de conduction. La plupart des métaux sont des conducteurs d'électricité extrêmement bon, du fait du nombre important d'électrons libres pouvant être excités dans une couche énergétique vide et disponible.
Dans l'eau et les matériaux ioniques ou liquides, un mouvement des ions chargés peut se produire. Ce phénomène produit un courant électrique que l'on appelle conduction ionique.
La conductivité électrique est définie comme le rapport entre la densité du courant (J) et l'intensité du champ électrique (e). Elle est l'inverse de la résistivité (r, [W*m]):

s = J/e = 1/r

L'argent a la conductivité la plus élevée de tous les métaux: 63 x 106 S/m.

Conductivité de l'eau

L'eau pure n'est pas un bon conducteur d'électricité. L'eau distillée ordinaire, en équilibre avec le dioxyde de carbone de l'air, a une conductivité d'environ 10 x 10-6 W-1*m-1 (20 dS/m). Du fait que le courant électrique est transporté par les ions de la solution, la conductivité augmente lorsque la concentration des ions augmente.


Conductivité typique des eaux:
Eau ultra-pure 5.5 · 10-6 S/m
Eau potable 0.005 – 0.05 S/m
Eau de mer 5 S/m



Read more: https://www.lenntech.fr/applications/ul … z5szOq9zPk !

- sur le TECHNOR "DELAGRAVE"  page 126, métaux pouvant être en contact :
acier et acier oui, aciers et inox, oui , tous autres métaux non .

- le contact électrolytique est-il assuré seulement par l'eau ?
la réponse est donc  non

- et pour vérifier qu'est-ce qui dissout les minéraux dans l'eau , le champs magnétique, c'est le  principe même de l'AQUABION, hors dès que l'on fait passer l'eau dans un tube PVC le courant ne passe plus et les minéraux se reconstituent ...

En conséquence je pense qu'il faut effectivement installer une manchette d'isolement sur les réseaux mixtes, pour  interrompre efficacement le champs magnétique des matériaux solides. D'ailleurs les fabricants de CE électriques recommandent vivement les raccords diélectriques pour éviter la corrosion des chauffe-eau !

En tous les cas , en mer cela ne pardonne pas , le sel  qui active le phénomène de pile !