1 Dernière modification par Ploubelle (25-05-2020 13:20:18)

Sujet : Questionnement sur fixation/dilatation PER en cloisons et faux-plafond

Bonjour,

Je suis nouveau sur le forum et espère trouver ici des réponses à mes questions/inquiétudes.

Merci d'avance à ceux qui prendront le temps de lire smile

Un petit topo tout d'abord :

Construction neuve type passif.
Réalisation de quasiment tout le second-oeuvre nous-mêmes (et un peu de gros oeuvre aussi^^).
Ossature bois de plain-pied sur plancher béton, pas de fermettes, isolation dans l'épaisseur de la toiture (poutres en I de 45cm). Etanchéité à l'air en dur côté intérieur (panneaux Durelis VapourBlock en murs et rampants donc).

On se retrouve donc avec un grand volume (très) étanche à l'air où les seules traversées extérieur vers intérieur sont les VRD et les gaines pour les BSO.

Pas de ravoirage prévu pour passer les réseaux, juste une chape liquide prévue à terme au-dessus de la dalle de compression pour recevoir le carrelage.

Nous avons donc réalisé notre ossature métallique murs (suspentes Sixbox) et plafond avec le vide technique nécessaire au passage des gaines électriques et réseaux, de la plomberie et de la VMC DF.


Nous avons des plafonds rampants (max environ 4m10) dans les chambres et le séjour, des plafonds horizontaux d'environ 2m80 dans les autres pièces (avec donc un vide technique très important au-dessus de ces parties).

Nous avons prévu beaucoup d'encastré pour les douches et lavabos :
https://www.grohe.fr/fr_fr/rapido-t-rap … 00000.html
https://www.grohe.fr/fr_fr/corps-encast … 71000.html

Globalement plutôt adepte du "top" j'ai fait une concession sur la plomberie en partant sur du PER plutôt que du multicouches en écoutant les "pressions extérieures" me disant d'arrêter de vouloir faire le top du top et des usines à gaz.

N'ayant prévu aucun tube en apparent, l'avantage du multicouche sur le PER à ce niveau là est donc négligeable dans notre cas.
Le multicouche est à priori plus simple à dérouler et "couder" mais ça ne me paraissait pas un avantage tellement important à mes yeux au départ.
Restait le point de la dilatation. Je savais que ça se dilatait moins mais je n'avais pas énormément creusé le sujet.

Nous avons aujourd'hui tiré tout le PER pré-gainé (seulement ça et rien d'autre pour le moment, oui je sais, c'est pas tellement réalisé dans l'ordre^^) et je me pose, un peu tard, des questions.

J'ai vu que le PER pouvait se dilater de + de 10cm sur de grandes longueurs (nous avons régulièrement 15 ou 20m de tube).

Nos corps de douche encastrés vont recevoir 4 tubes (EC, EF, douche de ciel, douchette) dans des cloisons avec des montants de 70mm + isolation phonique en laine de bois (donc très dense) et parfois dans le vide technique périphérique (contre les murs extérieurs donc) qui est lui sans isolant.

J'ai 2 craintes :

- Que la dilatation force sur les raccords même si à la base je me disais qu'un tube dans sa gaine devrait pouvoir se dilater, notamment car nous faisons souvent 2 courbes pour passer d'une nourrice au corps encastré (on monte de la nourrice vers le faux plafond, on chemine en faux plafond puis on redescend vers le corps encastré dans la cloison).

- Que, si ça se dilate dans les murs périphériques non isolés, on entende le bruit de la gaine qui touche un élément (fourrures métalliques à l'horizontale dans mon cas ou panneaux de bois Durelis Vapourblock). C'est le cas pour une des douches et la cuisine par exemple.


En lisant les choses suivantes sur ce forum j'avoue ne pas trop comprendre :

Ici : https://plombiers-reunis.com/topic1009- … s-per.html

"Ne pas soumettre les tubes PER aux frottements contre une autre matière (bois, béton, acier, etc...), le tubes ne doivent pas toucher une autre matière que du plastique, le risque d'usure et rupture du tube est trop élevé compte tenue des frottements provoqués par la dilatation des tubes."

Si le PER est dans une gaine, pensez-vous que ce soit gênant si la gaine bouge un peu sous l'effet de la dilatation du tube ? Ca risque de faire du bruit ? Mais quid de l'usure de la gaine ?

"Laisser serpenter les tubes, car ils risquent de s’étirer ou de se contracter selon la température, les dilatations sont de l'ordre de 7mm/10m."

Il y a une erreur non ? C'est plutôt 7cm sur 10m d'après les coefficients de dilatation ? Car pour 7mm pour 10m j'aurais moins de craintes.

"En position vertical sur un mur ou autre support, les tubes Per doivent être fixés tous les 70cm environ, tous les 1m pour les tubes jumelés."

On parle de tube ou de gaine ? Si j'ai une gaine dans une cloison pleine de laine de bois la gaine ne devrait pas pouvoir bouger ou alors vraiment à peine. Vous estimez que c'est quand même nécessaire de la fixer ?

"Dans le cas d'un passage sous dalle dans un faux plafond, les fixations doivent être espacés de 40cm maximum avec tubes jumelés et 25cm pour tubes seuls, prenez plus de précautions sur les tubes véhiculant de l'eau chaude."

Des fixations tous les 25cm ? Ca me parait complétement délirant et je ne comprends pas quel est le risque.

J'ai déjà passé 3 gaines avec des tubes de 20 proprement entre l'emplacement de mes futures nourrices et la sdb (environ 20m de longueur) et ça m'embêterait de devoir rajouter autant de fixations (d'autant que dans mon cas j'évite au maximum de traverser l'étanchéité à l'air car à chaque fois je mets des rondelles ou des scotchs d'étanchéité).


Ensuite ici : https://plombiers-reunis.com/topic152-i … ience.html

"En cas de descente des tubes encastrés dans une cloison, ces derniers doivent descendre a l'aplomb, et non en diagonale ainsi le passage encastré en position horizontale est aussi a proscrire."

Pourquoi ? On est d'accord que si mon PER arrive depuis mon faux-plafond et que je tombe entre 2 montants espacés de 60cm, ça ne doit pas être bien gênant de descendre en diagonale ?

Pourquoi le passage encastré à l'horizontale est à proscrire ? J'ai justement un cas où ça m'aurait arrangé...

Voici quelques photos qui, je l'espère, vous aideront à mieux comprendre.

La plupart des gaines PER ne sont pas fixées pour le moment mais je les fixerai bien entendu.
En revanche je ne pensais pas les fixer tous les x cm mais plutôt tous les 1m ou + en partant du principe que ce n'est pas lourd et que c'est plutôt pas mal que ça puisse bouger. Mais je me trompe peut-être.

Encore merci !

https://i.ibb.co/qYsM5Kj/IMG-20200503-160750.jpg https://i.ibb.co/mCt43MQ/IMG-20200503-161202.jpg https://i.ibb.co/qR84jbT/IMG-20200503-161250.jpg https://i.ibb.co/gRVTgz7/IMG-20200503-165738.jpg https://i.ibb.co/Nyy1qsR/IMG-20200508-163536.jpg https://i.ibb.co/THwb3Wf/IMG-20200508-163544.jpg https://i.ibb.co/Cs71tPG/IMG-20200508-195521.jpg https://i.ibb.co/61VF8mc/IMG-20200521-181015-BURST1.jpg https://i.ibb.co/KXjpx1M/IMG-20200521-182326.jpg https://i.ibb.co/m9w7Pg6/IMG-20200523-170636.jpg

vous ne trouvez pas la réponse a votre question malgré la richesse de ces forums? Une recherche s'impose! Autrement demandez un devis! Simple gratuit et sans engagement.

Re : Questionnement sur fixation/dilatation PER en cloisons et faux-plafond

Bonjour.

Premièrement laissez moi vous dire que ce forum est collaboratif, il y a plusieurs participants qui ne sont pas de pros, il faut donc faire attention a utiliser leurs textes. Vous avez fait une demande parce que vous aviez un doute et vous avez bien fait.

Sur certains sujets l'information est bien la, mais parfois mal expliquée ou mal comprise par le lecteur.
Je passe donc un revue vos doutes et je vous apporte mon explication, mais sachez que je suis moi même bricoleur et j'ai appris mes bases (que j'estime déjà avancés sur ces pages) sur ce forum.

Alleauplombier a écrit:

"Ne pas soumettre les tubes PER aux frottements contre une autre matière (bois, béton, acier, etc...), le tubes ne doivent pas toucher une autre matière que du plastique, le risque d'usure et rupture du tube est trop élevé compte tenue des frottements provoqués par la dilatation des tubes."

Je ne sais pas si vous comprenez la même chose que moi, moi je comprends que: un tuyau ne doit jamais frotter une autre matière, ce n'est pas écrit mais c'est aussi valable pour cuivre et multicouche, lorsque en de ces matériaux frotte sur quelque chose il doit être protégé par un fourreau. D'ailleurs le PER doit être gainé a 100%, aucune portion de tuyau exposé aux UV ni en contact avec un autre matériau.

Alleauplombier a écrit:

"Laisser serpenter les tubes, car ils risquent de s’étirer ou de se contracter selon la température, les dilatations sont de l'ordre de 7mm/10m."

La c'est vrai et faux en même temps, c'est juste mal expliqué, je demanderais correction aux modos.
Plus la température d'utilisation des tuyaux est importante, et plus la dilatation est importante.
Entre 20° et 50°C les tuyaux PER se dilatent environ 42mm voir plus ici: https://blogs.plombiers-reunis.com/rese … ffage.html

Alleauplombier a écrit:

"En position vertical sur un mur ou autre support, les tubes Per doivent être fixés tous les 70cm environ, tous les 1m pour les tubes jumelés."

Ca c'est son conseil personnel, il n'existe aucun DTU pour ca vous que les tuyaux en apparent sont utilisés de façon non réglementé, mais c'est partout comme ça. J'ai constaté (expérience personnelle) que les gents préfèrent un joli meuble de salle de bains a 1000€ mais avec une plomberie de mauvaise qualité, .....oui mais la plomberie ne se voit pas.....

Les tuyaux PER ont été conçus pour être encastrés dans des saignés, soit recouverts sur toute la longueur. Ici en France on instale ça n'importe comment et après on se retrouve avec des coups de bélier a tel point que certaines personnes croient que leur maison est hanté.
En generale on passe les tuyaux gainés devant l'isolation et derrière la plaque de plâtre, la gaine bougera toujours mais normalement elle ne fait pas de bruits et elle ne s'usera pas, n'ayez crainte.

Alleauplombier a écrit:

"Dans le cas d'un passage sous dalle dans un faux plafond, les fixations doivent être espacés de 40cm maximum avec tubes jumelés et 25cm pour tubes seuls, prenez plus de précautions sur les tubes véhiculant de l'eau chaude."

Comme le tuyaux ne sont pas prévus pour passer en apparent en particulier accrochés avec des colliers, il ont tendance a pendouiller entre les colliers en particulier les tuyaux d'eau chaude et chauffage, encore une fois les tuyaux per sont prévus pour être encastrés et scellés dans leur parcours

Yatmo a écrit:

"En cas de descente des tubes encastrés dans une cloison, ces derniers doivent descendre a l'aplomb, et non en diagonale ainsi le passage encastré en position horizontale est aussi a proscrire."

Oui c'est c'est une règle, je reconnais qu'elle n'est pas toujours respecté, les tuyaux encastres  doivent être en position verticale, c'est une obligation, après chez vous vous faites comme vous voulez personne ne viendras vous contrôler.

J’espère que ma contribution d'amateur pourra vous aider

Moi aussi:  Je Suis Charlie
Vous n'êtes pas bricoleur, n’hésitez pas a demander un devis: simple, rapide, gratuit et sans engagement.

Re : Questionnement sur fixation/dilatation PER en cloisons et faux-plafond

Bonjour El-Homari,

Merci pour ta réponse et désolé pour ma réponse tardive.
Depuis j'ai presque terminé l'installation.

Concernant la dilatation je ne sais pas ce que ça va donner car je n'ai pas encore le chauffe-eau mais je me fais moins de soucis qu'auparavant smile

Au niveau des coups de bélier il faut effectivement que les tubes soient bien tenus, même si mes tests sans robinets ne sont pas représentatifs tellement le débit est important.
En fait dès qu'on raccorde la robinetterie finale sur les corps encastrés ou des robinets sur des sorties "brutes" le débit est énormément réduit, du coup les coups de béliers s'atténuent ou disparaissent.

J'ai adoré la résine anaérobie pour l'installation et je l'ai détestée quand j'ai dû démonter certains raccords.
C'est de la GEB Gebetanche RT1, je ne sais pas si ça aurait été plus simple avec d'autres. Car là pour démonter les raccords en 3/4 c'est juste n'importe quoi tellement il faut forcer, et en 1/2 c'est également loin d'être simple.
J'ai également détesté certains magasins pro où le particulier est mal accueilli, le pire étant que bien souvent ils sont loin d'avoir tout ce qui pourrait servir, du coup j'en ai fait plusieurs et je me suis également fourni sur internet...

Re : Questionnement sur fixation/dilatation PER en cloisons et faux-plafond

Bonjour,

Merci pour le retour.

5

Re : Questionnement sur fixation/dilatation PER en cloisons et faux-plafond

Vous auriez pu laisser les images et nous dire de les copier, du coup la discussion est devenu incohérente.