1

Sujet : Ebullition dans corps de chauffe - CHAFFOTEAUX MIRA C GREEN

Bonus à toutes et tous !

Je m'appelle Nicolas, j'ai 39 ans et toutes mes dents, à moments perdus un peu bricoleur !

Merci d'abord à toutes et tous celles et ceux qui parfois, sur ce forum, m'ont permis d'avancer tout seule en bricolage. Bravo !

Alors :
Maison de 10 radiateurs sur R+COMBLES
Chaudière gaz- CHAFFOTEAUX MIRA C GREEN C 35 posée par mes soins en juin 2016
Tous les chauffages également neufs de juin 2016.
Pour des raisons qui me sont propres, pas de contrat d'entretien.

Je fais tous les ans à la mano :
- désembouage à la machine du circuit + démontage de chaque radiateur et désembouage machine aussi un par un
- nettoyage du corps de chauffe
- démontage, nettoyage, vérification : circulateur, vanne 3 voies, soupape de sécurité, siphon des condensas
- démontage échangeur à plaque et détartrage + désembouage aussi machine
- quand je remonte le tout (chaque printemps) : purge de chaque radiateur
- contrôle de toutes les têtes thermo et pico de la "vanne" d'entrée du chauffage
- contrôle de la récupération des condensas, et pas d'obstruction en bas du siphon

Chaque fois que je désemboue, je trouve pas grand chose en résidu.
J'ai installé un pot à boues sur le retour avant la chaudière.
Cet hiver encore il était "normalement" chargé".

Avant la mise en route d'hiver, je fais tourner et purge le peu d'air du circuit car y'a pas grand chose.
Ensuite, je purge un peu tous les mois en hiver, et y'a quasi rien en bulle dans le circuit.

Jamais eu une seule baisse de pression en 5 ans.

Par contre, choses que je n'ai jamais réalisée  / contrôlée / vérifiée :
- contrôle de ionisation
- teneur des gaz, fumées, tout ce qui touche au bruleur "interne"
- vase d'expansion car inaccessible (rien n'a l'air de "fuir" ou ne "dépasse" en haut du bouchon/valve)

Tous les hivers y compris celui-ci :
- les radiateurs chauffent archi-vite et normalement
- ils sont maintenant bien équilibrés en temps de chauffe et vitesse de circulation d'eau
- pas de zone froide en bas des radiateurs
- pas de latence à la mise en chauffe
- pas de latence en eau chaude
- pas de baisse de pression
- pas de coup de bélier
- pas de bruit d'air
- ça fait rêver hein ? attendez un peu...


Donc, un problème est survenu...D'un coup, d'un seul, alors que tout est comme d'habitude.

Depuis une semaine, y'a un bruit de dingue "d'ébullition" et de "gros coup de cloque" dans le tuyau cuivre avant l'échangeur plaque, et qui remonte et claque aussi (ou résonne) dans le corps de chauffe.

Ce bruit apparait entre 30 et 60 secondes après la demande soit d'eau chaude, soit de chauffage.
L'eau chaude est immédiatement dispo, le chauffage aussi, comme d'habitude, aucun changement.

Mais la pression monte à fond avec l'aiguille au Mano qui vibre et fait +2/+3+2+3 bars en "claque - claque", c'est pas une montée en pression "douce ou franche".

Puis la soupape de sécu se déclenche.
Et la demande en "réchauffement d'eau" s'arrête.
Le cycle de "la demande " (quelle qu'elle soit) repart normalement 1 minute plus tard, puis se coupe.
Nous pouvons prendre des douches d'affilée "ça force", sans baisse de pression ni de température.
Seul le chauffage "démarre / s'arrête "dans les radiateurs fatalement, mais chauffe péniblement.


J'ai procédé à tous les contrôles : rien n'est obstrué dans l'échangeur à plaque (sinon pas d'eau chaude normalement, et il est complètement détartré et désemboué : à l'eau libre ou au jet : tous rentre et ressort même vitesse).

En dessous de la chaudière, avant le "phénomène", l'eau chaude ou le chauffage "parte" direct, y'a pas d'attente, tout est comme d'hab, les canalisations chauffent rapidement (mais comme d'habitude).




J'ai démonté le corps de chauffe, et là c'est différent de d'habitude (je prends des photos avant / après chacune de mes intervention, et la dernière fois au printemps c'était impec) : quelques "lamelles" sont brunies, d'autres enfoncées, d'autres tordues, d'autres gonflées, mais seulement au droit du cuivre de "départ" vers l'échangeur, pas au droit de celui du "retour". Une 15 aines environs.
Ça validerai presque un peu la résultante d'une eau bouillante ou d'une chauffe plus élevée que d'habitude.


Des idées...? Une solution ?

Merci de m'avoir lu !

Très belle journée !

2 Dernière modification par protestant90 (15-01-2020 10:32:37)

Re : Ebullition dans corps de chauffe - CHAFFOTEAUX MIRA C GREEN

Bonjour,

C'est une longue explication mais c'est assez clair.

Ça laisse penser à un problème sur l'arrivée d'eau depuis le réseau. Pourtant vous avez vérifié le groupe de sécurité.

D'autre part, un groupe de sécurité est un élément qui vieillit rapidement.

Sur cette chaudière, la production de l'Eau Chaude Sanitaire est réalisée instantanément ou dans un ballon ?

Vous exprimez : "À la mano" ce qui signifie : à la main. Mais disposez-vous d'un manomètre de contrôle soit à demeure sur le circuit réseau d'eau (manomètre isolé que l'on sollicite une fois par quinzaine) ou manomètre à brancher au besoin.

Y aurait-il un risque qu'une bestiole se soit introduite dans le corps de chauffe à votre insu, hors période de chauffage?

3

Re : Ebullition dans corps de chauffe - CHAFFOTEAUX MIRA C GREEN

Bonjour  !

Merci de cette réponse. Désolé de la longue explication mais c'est pour procéder par élimination et guider les retours sur les opérations pourtant déjà faites.


- hey........débit d'arrivée d'eau : haha, j'ai bricolé ma salle d'eau et quand j'y pense juste avant ce phénomène. J'ai fais une dérive sur l'arrivée d'eau principale pour installer une vanne...mon flexible qui repart vers le cuivre de distribution "global" de la maison de 20cm est en 12/17 : "étranglement du débit" = "surchauffe" car pas assez d'eau, c'est possible ? Je change direct et vous dirais.

- ECS en instantanée

- manomètre à aiguille sur la chaudière mais rien d'autre

- risque bestiole : inconnnu

Merci d'avoir répondu et dans l'attente, à plus !


protestant90 a écrit:

Bonjour,

C'est une longue explication mais c'est assez clair.

Ça laisse penser à un problème sur l'arrivée d'eau depuis le réseau. Pourtant vous avez vérifié le groupe de sécurité.

D'autre part, un groupe de sécurité est un élément qui vieillit rapidement.

Sur cette chaudière, la production de l'Eau Chaude Sanitaire est réalisée instantanément ou dans un ballon ?

Vous exprimez : "À la mano" ce qui signifie : à la main. Mais disposez-vous d'un manomètre de contrôle soit à demeure sur le circuit réseau d'eau (manomètre isolé que l'on sollicite une fois par quinzaine) ou manomètre à brancher au besoin.

Y aurait-il un risque qu'une bestiole se soit introduite dans le corps de chauffe à votre insu, hors période de chauffage?

4

Re : Ebullition dans corps de chauffe - CHAFFOTEAUX MIRA C GREEN

Bonjour.

Vérifiez dans un premier temps le ou les vases d'expansion.
Ensuite vérifiez aussi la vanne d'inversion (vanne trois voies). si vous avez cette possibilité, la démonter et vérifier qu'elle s'inverse correctement.
Tel que vous décrivez le problème tout porte a croire que quelque chose bloque la circulation a tel point que le brûleur s’arrête pour surchauffe.

Vous renouvelez l'eau trop souvent dans votre installation, a ce rythme votre chaudière sera fatigué assez rapidement.

5

Re : Ebullition dans corps de chauffe - CHAFFOTEAUX MIRA C GREEN

Bonsoir Tous le monde !

Bon, désolé, j'étais en déplacement.

Alors verdict, après avoir tout démonté de la chaudière de A à Y, rien n'était obstrué, tout était un peu clean.

J'ai un pot à boue magnétique, il était remplit mais sans plus.

Le vase d'expansion ne fuit pas : j'ai mis un Mano à 1bar pendant mon déplacement de 6 jours, il est toujours impec en rentrant.

Alors j'ai attaqué la lettre Z, le corps de chauffe....TADA ! j'introduis de l'eau, puis le tourne à 180° 2 fois pour la faire re-circuler à l'arrière en sortie. 1 tubulure de bouchée !
Vinaigre blanc : ça bulle....puis l'aire soufflé par mes soins "passouille" au travers, du mieux!
Acide Chlorhydrique : gros "glougloulgou PSHIIIIIIIIIt", et le rejet d'une pièce métallique rouillée (Amat de ferrite ou boue?), d'un coup d'un seul.
Rinçage.....soufflage, et HOP ! plus rien !

Remontage. Enclenchage....silence, moteur, action, ronronnement, discrétion, plus rien de rien d'autre que....son fonctionnement normal !

Plus qu'à trouver un vrai plombier pour le réglage gaz et CO2 jamais fait, quoi que.....
Entre celui du village "c'est de la merde votre Chaffoteaux, je viens même pas ou alors je vous installe gnagnagna à 5000e TTC", ou celui du voisin qui est passé en mon absence : "c'est fichue Mme GARCIA : faut changer l'échangeur à plaque et le vase d'expansion (sans aucun test, balaise le mec), y'en a au bas mot pour 790e TTC (mdr : échangeur 130eTTC, vase 130eTTC, aller je suis sport : 1h de main d'oeuvre même à 100eTTC, il est ou le reste ?????????) + les radiateurs à changer car ils ont du se percer à l'intérieur, comptez 7500eTTC".

Voila le pourquoi du comment je n'ai absolument pas envie de faire appel à un plombier. Je resterai poli pour pas que le peu d'honnête gens de cette profession ne se sente attaqué.

Me reste plus qu'à investir 2000euros dans la malette à regler le CO2, gaz, etc....

Un GRAND MERCI à toutes et tous de m'avoir lu et guidé sur les bonnes pistes ! TOP TOP !


Par contre, nouveau problème : lorsque je laisse la vanne EF ouverte (vanne remplissage du chauffage reste fermée), j'ai un mini-débit constant, et ensuite la soupape 3 voie s'active au bout d'une ou deux heure.
Je n'avais jamais remarqué cela car ma chaudière ne m'a jamais occupée plus que cela donc je ne sais pas depuis quand ça le fait.

Je dois couper la vanne, problème : plus d'eau chaude donc.

J'ai démonté et remonté la vanne mécanique, rien ne fait obstacle.
La vanne 3 voies (qui pourrait être "grippée) fonctionne très bien, je la dégraisse avec silicone chaque année.
Le sifflet à l'entrée n'est pas bouché.

J'ai installé un ballon Elec de fortune pour isoler cette vanne, le chauffage tourne sans souci et sans baisse de pression pendant ce temps.

Une piste éventuelle, nouveau challenge ??


A bientôt !

Re : Ebullition dans corps de chauffe - CHAFFOTEAUX MIRA C GREEN

Bonjour,

Ce n'est pas un réseau d'eau potable qui alimente vos installations. Vous êtes alimenté en eau par un puisage  issu d'un puits particulier où la crépine touche le fond ou par un rejet d'un pompage d'asséchement de mine de charbon ou de mine de fer.

7

Re : Ebullition dans corps de chauffe - CHAFFOTEAUX MIRA C GREEN

Bonjour.

Sincèrement, la lecture de votre dernier message me reconforte, déjà dans un premier temps parce que vous avez trouvé la solution et aussi parce que vou ne mettez pas tout le monde dans le même sac, il reste encore beaucoup d'honnêtes gens dans notre métier.

Pour revenir a notre sujet, je soupçonne des limaille d'usinage dans la tuyauterie lors de la fabrication du corps de chauffe, rien a voir ni avec l'eau du puits ni des radiateurs, étant donné que si les limailles provenaient de votre réseau elle resteraient dans le pot a boues ou dans les différent raccords et organes avant d'arriver au corps de chauffe.

Je dirais donc accident de parcours lors de la fabrication, j'ai déjà vu le même problème il y a bien des années sur la même marque.

8

Re : Ebullition dans corps de chauffe - CHAFFOTEAUX MIRA C GREEN

Bonjour,

Le pot à boues, ce n'est pas installé sur le circuit du liquide caloporteur?

Dans l'exposé fait par codemfr, il semble que le bouchon de limaille était plutôt sur le circuit ECS.

Il est réel de constater une réticence d'un plombier ou d'un chauffagiste à reprendre ou à réparer le travail d'un concurrent qui a encaissé les marges de l'installateur pour se satisfaire de la portion congrue laissée au réparateur et ramasser les miettes et les excréments.

Il est en plus difficile de dire à un client : "l'installation qui a été faite n'était pas conforme au cahier des charges" .
Le client ne connait pas le cahier des charges ni les DTU et son installation a fonctionné jusqu'à présent.