Sujet : Litige fin de chantier

Bonjour,
j'aurais besoin de vos avis.
J'ai fait appel a une société de rénovation pour rénover ma salle de bain.
Le devis fait mention d'une "fourniture et pose" d'un serche serviette mixte Acova.
J'ai prévenu a plusieurs reprise que mon installation monotube nécessite la pose d'un by-pass sous le seche-serviette, mais le plombier ne parvient pas a le faire fonctionner : qd on ferme le robinet thermostatique tout le circuit de chauffage de l'appartement est coupé. Il s'agit pourtant du modèle préconisé par le fournisseur du seche-serviette: https://www.laboutiqueacova.fr/robinet- … 000503.cfm

Aujourd'hui la société veut baisser les bras et me laisser avec le seche-serviette mal raccordé. Je suis quasiement sur qu'il s'agit "juste" dun by-pass monté à l'envers ou d'une vis de reglage vissée/dévissée à fond. Mais je ne peux pas y toucher sinon on va me dire que la garantie ne tient plus etc... (j'ai eu la remarque sur un robinet de douche...).

Question technique :  comment être sur du sens de circulation de mes tuyaux sous le seche-serviette ? l'ancien radiateur de la salle de bain fonctionnait avec un by-pass également mais je ne suis plus sur de son sens de montage. (Et je n'ai pas fait la dépose moi-même).

Questions juridique :
1) Je souhaite faire jouer la garantie de parfait achèvement mais la société prétend que la sdb remplie ses fonctions et que le seche serviete chauffe puisqu'il fonctionne également à l'electricité. La "pose" du radiateur ne sous-entend-t-elle pas que le raccordement au circuit fonctionne correctement ?
2) Comment obtenir un PV de reception de chantier pour consigner ces mals-façon? l'entreprise ne m'en a pas fourni, du coup je n'ai pas encore payé (mais je compte le faire, je ne suis pas un voleur).

Merci pour vos éclairages avisés!