Sujet : Vérification installation plomberie en multicouche

Bonjour,
Je suis toute nouvelle sur le forum, j'ai pas mal épluché les messages qui m'ont aidés à faire mon schéma
Je suis en train de refaire l'installation de plomberie de ma maison et j'ai encore des doutes sur certaines choses.
J'ai fait un schéma (en PJ, pas simple, j'espère qu'il est assez clair!) et si quelqu'un a un avis sur la question je suis preneuse, merci!

Pour info:
L'installation est faite en multicouche, la maison est de plain pied sur un sous sol, aussi je fais passer tous les tuyaux au plafond du sous -sol. La maison est petite et il n'y a pas trop d'éléments.

Eau froide
Pour aller de l'arrivée d'eau au chauffe-eau tuyau de 20/26 mais avant d'arriver au chauffe eau:
- il y a la sdb je met une nourrice avec vannes qui permet 2 lignes différentes (lavabo en 12/16 et douche italienne en 16/20)
NB : il n'y a pas de toilette en eau, toilettes sèches
- pour la cuisine je dispatche de nouveau, je mets d'abord un Té et ensuite une nourrice avec vannes qui permet 2 lignes différentes (évier en 12/16 et lave vaisselle en 12/16)
- pour la machine à laver je mets un Té et tuyau 12/16

Eau chaude
Là j'ai chois un tuyau général de 16/20 (j'ai lu que c'était mieux car moins de déperdition d'eau chaude) qui repart dans l'autre sens sur le même schéma que l'eau froide.
--> est-ce suffisant ou faut-il mettre une nourrice à côté du chauffe-eau et faire partir mes 3 lignes d'eau chaude (évier cuisine, lavabo et douche sdb)?


Merci pour votre attention.

Sujets pièces jointes

schéma plomberie.JPG, 1.22 mb, 2560 x 1440
schéma plomberie.JPG 1.22 mb, 34 téléchargements depuis. 06-06-2021 

vous ne trouvez pas la réponse a votre question malgré la richesse de ces forums? Demandez un devis! Simple gratuit et sans engagement.

2

Re : Vérification installation plomberie en multicouche

bonjour.

Je ne comprends pas les abréviations que vous utilisez.

Re : Vérification installation plomberie en multicouche

Bonjour,

Vous envisagez de réaliser une installation en multicouche et vous schématisez une installation en cuivre.
Le prix plutôt bas du multicouche (si on le compare au cuivre) permet d'en poser de grandes longueurs à moindre frais. De ce fait, et même s'ils sont accessibles en sous-sol, on évite absolument les tés et on privilégie les nourrices installées à un emplacement judicieusement choisi.

Concernant l'alimentation de l'habitation : en caoutchouc? en Ø 20? intérieur ou extérieur?
Si vous avez une alimentation en Ø 20 extérieur, il est aberrant de poser du tube dont le diamètre intérieur serait de 20.

4

Re : Vérification installation plomberie en multicouche

Bonjour.

Juste une précision.
J'en déduits que le diamètre 20 en caoutchouc n'est ni plus ni moins que du polyéthylène de 20mm.

protestant90 a écrit:

Concernant l'alimentation de l'habitation : en caoutchouc? en Ø 20? intérieur ou extérieur?
Si vous avez une alimentation en Ø 20 extérieur, il est aberrant de poser du tube dont le diamètre intérieur serait de 20.

Non il n'est pas aberrant de poser un tuyau de section plus importante en aval que celui en amont.

Un tuyau souterrain peux transporter de l'eau a grande vitesse, plusieurs mètres/seconde sans causer des problèmes de bruits ou vibrations.

Sur les installations fixées avec des colliers sur des parois, ce n'est pas pareil, il faut limiter la vitesse de l'eau, on a donc intérêt a utiliser des diamètres plus importants justement pour baisser la vitesse d'eau.

IL en va de même pour la pression, la compagnie distribue de l'eau a haute pression , on ne peux pas faire des installations fixés sur des parois qui puissent fonctionner a des pressions aussi élevés sans avoir tout un tas de contraintes.

Pour limiter les contraintes liés a la pression on pose généralement un réducteur entre l'installation publique et l'installation privé. Le réducteur de pression réduit aussi le débit, ce qui oblige l'utilisateur a utiliser des tuyaux avec un diamètre plus important vu que l'eau aura une pression plus basse.


Plus les tuyaux son gros et moins de coups de bélier nous aurons.
Plus la pression est basse  et plus important doit etre la section du tuyau.

Certains petits immeubles sont alimentés avec un tuyau en 25 mais la colonne de distribution est parfois de section beaucoup plus importante, justement parce que la pression et la vitesse de l'eau sont beaucoup  plus basses que dans le tuyau d'arrivée plongé dans le sol.

Re : Vérification installation plomberie en multicouche

Bonjour,

Dans un lotissement pavillonnaire de 1960 les alimentations depuis la conduite publique jusqu'au compteur, alors situé dans le sous-sol du pavillon avaient été réalisées pour certaines en caoutchouc, pour d'autres en plomb. Dans la région, l'eau est calcaire et le plomb avait bien vite été garni d'une couche intérieure protectrice qui écartait le risque sanitaire.
Vers 1980, les canalisations qui avaient été réalisées en caoutchouc ont cédé les unes après les autres et ont été remplacées par du polyéthylène.
Les  dernières canalisations en plomb n'ont été remplacées que récemment.

Je n'ai jamais mesuré le Ø intérieur de ces canalisations caoutchouc mais de mémoire, il me semblait faible. D'autre part, la durée de vie semblait faible elle aussi.

Je conçois bien l'importance d'éviter les bruits de circulation de l'eau dans les canalisations en augmentant le Ø. Toutefois, les bruits proviennent et se transmettent plus souvent dans les canalisations en cuivre ou en acier et plus souvent encore dans les coudes à 90°.

Pour l'heure, je n'ai pas encore pu rencontrer d'utilisateurs d'installations en PER ou en multicouche qui se plaignaient du bruit généré par leur installation.

Mais j'espère bien que cela arrivera.

vous ne trouvez pas la réponse a votre question malgré la richesse de ces forums? Une recherche s'impose! Autrement demandez un devis! Simple gratuit et sans engagement.

Re : Vérification installation plomberie en multicouche

Bonjour,
Désolée d'avoir tardé à répondre j'ai eu des problèmes de connexions internet!
Merci pour vos réponses, je comprends que je dois revoir ma copie sérieusement.

Pour répondre à la question de Darius, le tuyau d'arrivée d'eau est à l'intérieur de la maison et c'est bien un tuyau de polyéthylène de 20mm en diamètre extérieur.
Je crois comprendre la remarque "le schéma est un schéma installation cuivre plutôt que multicouche", ainsi : il faudrait que j'amène l'eau froide à mon chauffe eau en une seule ligne directe puis que de là je mette une nourrice qui permette l'alimentation séparée de chaque éléments.

bref, je vais recogiter la chose, essayer de faire des schémas clairs et cohérents et je vous montrerai mes résultats!

Re : Vérification installation plomberie en multicouche

Bonjour

Ginger24 a écrit:

le tuyau d'arrivée d'eau est à l'intérieur de la maison et c'est bien un tuyau de polyéthylène de 20mm en diamètre extérieur.

Ceci est rassurant pour la suite de vos travaux. La durée de vie du polyéthylène vous permet de voir l'avenir avec sérénité.

Re : Vérification installation plomberie en multicouche

Bonjour,

Ginger24 a écrit:

il faudrait que j'amène l'eau froide à mon chauffe eau en une seule ligne directe puis que de là je mette une nourrice qui permette l'alimentation séparée de chaque éléments.

Le même système pour l'eau froide et pour l'eau chaude. Une nourrice pour l'eau froide à un emplacement judicieux et une nourrice pour l'eau chaude à un emplacement judicieux.
Souvent, les deux nourrices sont côte à côte.