Sujet : Installation chaudière bois + ECS + Solaire

Bonjour à tous,

En préambule, je poste mon sujet dans cette section, mais si un modérateur pense qu'il serait plus judicieux dans une autre section, je m'en excuse, il ne faudra pas hésiter à le déplacer !

Je viens chercher quelques conseils concernant mon installation de chauffage et ECS que je dois reprendre complètement, surtout l'aspect ECS en fait. Le contexte : rénovation complète d'une longère (environ 150m2, plafond cathédrale dans la pièce de vie plafond à 4m dans la cuisine). Voici nos souhaits :

- Chauffage principal : chaudière bûche Viessmann
- Emetteurs : plancher chauffant dans toutes les pièces sauf SDB (sèche serviette à eau + soufflerie) et cellier (radiateur en fonte).
- ECS : via la chaudière bois, soit échangeur inox dans le ballon tampon, soit préparateur d'ECS dédié (le choix n'est pas fait). Pour la mi-saison et l'été, on souhaite dans un premier temps réutiliser un des ballons d'eau chaude électrique qui étaient déjà installé dans la maison, mais à terme on souhaite ajouter une installation solaire, pour prendre en charge l'ECS mais aussi environ 30% du besoin en chauffage de l'installation l'hiver (on espère d'ici 2 ou 3 ans).

Concernant la chaudière, il s'agit d'une Viessmann de 30kW. Le besoin en chauffage de la maison (estimé) est d'environ 9.6kW, les caractéristiques de la chaudière m'ont permis de déterminer qu'il fallait stocker environ 176kWh par flambée (chambre d'alimentation en bois remplie à 70% pour tenir compte de l'espace d'air entre les bûches). Cela représente un volume d'eau de 2528L à 30°C qui serait chauffé à 90°C (au besoin, je peux partager ma feuille de calcul).

Première contrainte : dans la chaufferie, je n'aurais pas la hauteur sous plafond pour y mettre un ballon tampon de 2500L : il faudra que je sépare mon stockage en deux ballons, certainement 1500L (qui est le max que je peux rentrer en terme de hauteur) + 1000L.

Je pensais donc, dans un premier temps, installer un ballon de 1500L avec un échangeur inox pour l'ECS, puis dans un second temps le ballon de 1000L qui, lui, comptera le(s) échangeur(s) pour la partie solaire. Cependant, si je veux pouvoir chauffer mon ECS l'été avec les panneaux solaires, il faudra aussi qu'il comporte un échangeur inox pour l'ECS.

Donc, soit j'achète directement un ballon avec un échangeur inox pour l'ECS et un (ou deux) échangeurs pour le solaire, puis un ballon sans échangeurs lorsque je completerai l'installation. Soit j'achète un ballon sans échangeur et un préparateur d'ECS à côté, qui je pense donne plus de souplesse, et un ballon avec le(s) échangeur(s) solaire(s) dans un second temps. Qu'en pensez-vous ?

Seconde contrainte : il y'a environ 17m linéaires de tuyauterie entre la chaudière et la nourrice qui distribuera l'ECS (13m à l'horizontal et 2x 2m à la verticale, la tuyauterie doit passer par les combles). En multicouche diamètre 26mm ça fait pas loin de 6.4L d'ECS qui refroidira entre deux puisages, sans tenir compte du volume mort entre la nourrice et les points de puisage ... Pas vraiment écologique comme solution, et très chiant à l'usage d'atteindre de tirer 6L d'eau pour avoir de l'eau chaude.

Mon idée était donc de ré-utiliser un des ballons d'eau chaude électrique, de l'installer directement auprès de la nourrice, et de l'alimenter en eau "froide" avec de l'eau chauffée dans le ballon tampon de la chaudière. Le ballon électrique servira aussi à produire l'ECS lorsque nous ne ferons pas de flambée (à la mi-saison, ou l'été).

Cependant, se pose aussi le problème du volume mort entre le ballon tampon et le ballon d'ECS : lorsqu'on viendra tirer de l'eau, les 6 premiers litres qui seront remplacés dans le ballon ne viendront pas d'être chauffé par le ballon tampon de la chaudière. Dans ce cas, est-ce qu'un bouclage de recirculation serait pertinent, à partir du moment ou l'eau chaude qui arrive au ballon d'ECS est plus froide que l'eau chaude stockée dans le ballon d'ECS ? Cela devrait tout de même moins consommer d'électricité que de laisser le thermostat du ballon d'ECS réchauffer tout le volume à la bonne température.

J'ajoute le plan de la maison, pour aider à comprendre les contraintes. Le carré rouge c'est l'emplacement de la chaudière avec le(s) ballon(s) tampon. En bleu, les points de puisage, la croix orange correspond à l'emplacement de la nourrice d'ECS.

Sujets pièces jointes

plan plomberie.png, 162.25 kb, 1372 x 794
plan plomberie.png 162.25 kb, 76 téléchargements depuis. 01-05-2023 

2

Re : Installation chaudière bois + ECS + Solaire

Pour ma part je verrais ca dés que j'aurais plus de temps, car le texte est important.

https://plombiers-reunis.com/topic8091- … aique.html

Re : Installation chaudière bois + ECS + Solaire

Bonjour.

Un des collègues étant absent m'a demandé de donner mon avis, que voici.
J'ai vu le projet qui semble passionnant j'espere que JR pourra venir donner son avis.

Pour ma part je ne suis pas adapte de la production d'eau chaude instantané, donc je ne prendrais pas de ballon tampon avec échangeur a moins que la capacité sanitaire soit importante (cas de ballons a bain Marie).

Perso je ferais de la façon suivante.
Je prendrais un ballon tampon de 1000litre et je lui donnerais la priorité s'il existe avec un petit échangeur, je le prendrais, cet échangeur permets de stocker le solaire sur le BT pour réchauffer l'eau chaude, ou alors un peut de chauffage en mi-saison..

Je prendrais un ballon de 300 litres inox pour le sanitaire, avec deux échangeurs, un pour la chaudière bois et un pour le solaire, ceux ballons sanitaires existent aussi avec une résistance a mi-hauteur, ce qui permets de chauffer a l'électrique ou maintenir a température en cas de besoin la moitié de la capacité do ballon sanitaire... Il est possible de piloter le coté electrique avec une application en installant un relais connecté au tableau.

Pratique pour la rentré de vacances ou lorsque vous êtes absent et qu'il n'y a pas eu de soleil.

Pour la sortie d'eau chaude, êtes vous sur que vous avez besoin d'un tuyau de 20/26 en eau chaude car ça me semble assez important, pour l'attente, soit vous optez par votre solution avec un cumulus alimenté depuis le ballon principal préchauffé, soit vous optez par un bouclage.

Pour les 6 litres  qui serais moins chauds que le ballon, ils vont etre stockés en partie inferieurs du ballon car l'eau chaude s'accumule par stratification.

Ceux 6 litres seront donc réchauffés par la résistances electrique de maintiens a température (si petit puisage), soit mélangés avec l'eau chaude arrivant du ballon principal si le puisage est plus important.

Apres le bouclage est aussi une question de confort, s'il est bien réalisé et bien isolé dans son ensemble, le fait d'ouvrir le robinet et d'avoir de l'eau chaude instantanément n'as pas de prix...

Apres il est toujours possible de mieux faire, il suffit d'aller sur place, de se poser et réfléchir, en améliorant l'agencement des pièces pour que toutes les pièces d'eau soient proches ou dans une colonne.

En disposant le stockage d'eau dans une pièce centrale pour gagner en proximité.

Nous ne faisons pas le travail a votre place, nous donnons  simplement un coup de main... wink wink
Responsabilité des installateurs... LIRE Principes de diamètres... LIRE
Vous avez un site ou un blog? Faites un lien vers ce forum ou vers votre propre sujet...

4

Re : Installation chaudière bois + ECS + Solaire

bonjour

c'est pas simple d'appréhender toutes ces données sans un support visuel, il faut commencer par mettre tout ça sur un schéma, et souvent les solutions et les inconvénients sautent aux yeux.
enfin moi c'est comme ça que je fonctionne.

JR