1

Sujet : Envoyer de l'eau préchauffée dans la chaudière : risque ?

Bonjour,

J'ai actuellement une chaudière gaz De Dietrich vivadens mcr 24/28 MI plus, avec production d'eau chaude instantanée par micro-accumulation.
En amont de cette chaudière, je prévois de poser un chauffe-eau électrique alimentée par le surplus de ma production photovoltaïque. L'eau risque donc de n'être pas suffisamment chaude toute l'année.

Voici mes questions :
1) si j'envoie de l'eau chaude dans l'entrée eau froide de la chaudière, y a-t-il un risque pour celle-ci (on m'a parlé d'un débitmètre qui pourrait être fragilisé) ?

2) la chaudière détectera-t-elle si l'eau qui entre est déjà chaude, afin de ne pas lancer une deuxième chauffe qui serait à la fois risquée et coûteuse ?

3) Si je mets mon chauffe-eau sur 60°, et que je place entre celui-ci et la chaudière un mitigeur pour que l'eau n'arrive plus qu'à 45° dans la chaudière, est-ce que je réduis les risques ?

4) est-il plus sage de bypasser le chauffe-eau les mois d'hiver en le vidangeant, et de n'utiliser le système que de mars à septembre quand il y a un meilleur ensoleillement, ou vaut-il mieux compter sur la chaudière pour faire l'appoint de chauffe ?

Merci pour vos conseils !

vous ne trouvez pas la réponse a votre question malgré la richesse de ces forums? Demandez un devis! Simple gratuit et sans engagement.

Re : Envoyer de l'eau préchauffée dans la chaudière : risque ?

Bonjour

la solution 3 est appropriée, le peu que ça chauffe en hiver est toujours bon à prendre.

JR

3

Re : Envoyer de l'eau préchauffée dans la chaudière : risque ?

Bonsoir,
Merci pour votre réponse.

Et concernant un éventuel risque de double chauffe, qui annulerait les gains en gaz, en plus du danger ? La chaudière fera-t-elle autant chauffer l'eau arrivant à 45° que si elle entrait à 10° ?

Et, tant que j'y pense, si l'eau dans le chauffe-eau n'atteint pas les 60° en hiver, y a-t-il un risque de légionellose ou autre ?

Merci

4 Dernière modification par RUAJOSE (21-09-2022 12:20:45)

Re : Envoyer de l'eau préchauffée dans la chaudière : risque ?

bonjour

j'ai regardé la doc de la chaudière, c'est un échangeur à plaque, pas une micro accumulation.
il faut bien mettre un mitigeur en sortie du ballon avant de rentrer dans la chaudière, je suis pas sûr que la chaudière régule finement la vanne 3 voies ou le brûleur suivant la température d'entrée.
mais normalement elle doit limiter la température de sortie d'ecs

je pense pas qu'il y ait de risque de légionellose, l'eau n'est pas stagnante

j'ai fait u schéma vite fait au cas ou, pour utiliser l'eau chaude du ballon automatiquement sans passer par la chaudière, si l'eau est assez chaude

Sujets pièces jointes

Attachment icône schema ballon ecs photo + chaudière.jpg 584.21 kb, 1 téléchargements depuis. 21-09-2022 

JR

5

Re : Envoyer de l'eau préchauffée dans la chaudière : risque ?

Super merci pour le schéma !
Si je le comprends bien malgré mes piètres compétences en plomberie, on mets une vanne 3 voies en sortie du ballon, qui oriente l'eau chaude soit vers le circuit, soit vers la chaudière pour réchauffage... ?

Voilà donc réglés les pb de la surchauffe éventuelle, et d'une conso de gaz "normale" malgré le chauffe-eau.

Mais il faut donc venir placer une sonde à l'intérieur du CE ? Et cette vanne, elle doit être alimentée électriquement ? Il faut que j'essaie d'être précis dans ma demande à mon plombier, qui n'a jamais fait ce type de montage un peu tordu...

Merci encore !

vous ne trouvez pas la réponse a votre question malgré la richesse de ces forums? Une recherche s'impose! Autrement demandez un devis! Simple gratuit et sans engagement.

6

Re : Envoyer de l'eau préchauffée dans la chaudière : risque ?

Et (question subsidiaire...) s'il y a vanne qui n'envoie de l'eau qu'à moins de 50° à la chaudière, est-il toujours nécessaire de mettre un mitigeur pour protéger celle-ci ? On le règlerait à quelle température ?

Merci

Re : Envoyer de l'eau préchauffée dans la chaudière : risque ?

re

la pose du mitigeur avant l'entrée dans la chaudière permet d'avoir la possibilité de contrôler, modifier la température de sortie si la chaudière peine à faire cet ajustement.

cette vanne 3 voies est une vanne de zone motorisée alimentée en 220 volt pour ouverture vers distribution avec retour à zéro (fermeture) par ressort de rappel.
elle peut être commandée par un simple thermostat à bulbe comme celui du ballon électrique ou par un thermostat un peu plus sophistiqué avec affichage de température, mais pas plus cher
un thermostat STC 1000 avec une sonde PT1000 qu'on glisse dans la plonge du ballon électrique

https://www.amazon.fr/Valve-motoris%C3% … l&th=1

https://fr.aliexpress.com/item/10050036 … Redirect=y
https://images-na.ssl-images-amazon.com … UuVDWS.pdf

JR

8

Re : Envoyer de l'eau préchauffée dans la chaudière : risque ?

Super merci pour les informations. Je vais transmettre à mon plombier...

9 Dernière modification par ojieur (21-09-2022 21:03:57)

Re : Envoyer de l'eau préchauffée dans la chaudière : risque ?

En lisant ça (https://www.izi-by-edf-renov.fr/blog/di … cumulation), je vois que l'échangeur à plaque et la micro-accumulation ne sont pas incompatibles.
Ça change quelque chose dans mon cas, avant que je passe les schémas au plombier ?


Et... la sonde dans le chauffe-eau, ça se met où ? il faut retirer les résistances et la glisser dans l'eau, ou faire un trou quelque part ?

Merci encore

10 Dernière modification par RUAJOSE (22-09-2022 12:36:37)

Re : Envoyer de l'eau préchauffée dans la chaudière : risque ?

Bonjour

Quelque soit le modèle d'échangeur ça ne pose aucun problème.
Ceux qui ont écrit cet article se mélangent les pinceaux, un échangeur à plaques n'est pas une micro accumulation, il n'y a aucune réserve d'eau dans un échangeur à plaques.
c'est composé de plaques rainurées collées les unes contre les autres, l'eau de chauffage qui circule dans la moitié de ces rainures  chauffe les plaques, la chaleur de ces plaques est en même temps récupérée par l'eau sanitaire qui circule dans les autres rainures.
ces rainures font quelques millimètres, pas de quoi stocker de l'eau.
Par contre pour les micro accumulations, ce sont des échangeurs tubulaires ( un micro ballon d'eau chaude sanitaire  dans lequel est plongé un faisceau de tube de circuit de chauffage, la température de ce petit volume d'eau chaude sanitaire est contrôlée par une sonde qui relance de temps en temps la chaudière et la circulation du chauffage pour maintenir cette eau chaude.

dans votre cas, si on en croit la doc, c'est un échangeur à plaque.

il faut positionner la sonde de température dans la même plonge ou se trouve celle qui contrôle la mise en marche de la résistance électrique.
il faut prendre un modèle de ballon ou la résistance et le thermostat sont 2 éléments séparés, ci c'st d'un seul bloc, il n'y a pas moyen d'ajouter la sonde supplémentaire.
Si  c'est pas possible alors il faut mettre la sonde à la sortie d'eau chaude au plus près du ballon dans un doigt de gant, la vanne d'inversion qui sera en position normalement fermée  dans le sens ballon/distribution passera en ouverture.
c'est moins bien que dans la plonge du ballon, il y aura un peu d'attente.
NOTA:
Concernant la vanne d'inversion, celle présentée précédemment  ne convient pas pour l'eau chaude sanitaire, elle ne dispose pas d'une pression différentielle suffisante, elle ne pourra pas se refermer avec le ressort.
il faut un modèle 3 voies à boisseau ou deux vannes deux voies (une sur chaque circuit) avec une pression différentielle minimum de 0.2MPA
Celle-ci a 0,6MPA
https://www.amazon.fr/100-230V-motoris% … l&th=1

Sujets pièces jointes

Attachment icône echangeur sanitaire.png 326.54 kb, fichier pas encore téléchargé. 

JR

11 Dernière modification par ojieur (23-09-2022 06:02:46)

Re : Envoyer de l'eau préchauffée dans la chaudière : risque ?

Très bien, merci pour ces précisions.
Reste à en faire part à mon plombier...

PS : c'est plus le même prix par contre !