Sujet : pompe, hauteur manométrique et pression...

Bonjour à toutes, bonjour à tous,

... question de néophite concernant les pompes utilisées en tant que surpresseur; je suis autonome en eau sur une petite île de l'archipel des Açores , je dois changer une pompe surpresseur (suite à une conn.rie de ma part) , de toute façon je n'ai jamais été très satisfait de celle-ci.
Le cas de figure :
1./alimentation en eau par un réservoir situé en dessus du surpresseur, environ 0.2 bar à l'entrée
2./Ballon à vessie de 120lt
3./Cascade de filtres de potabilisation jusqu'à 5 microns, je compte 1.5 bars de pertes de charges
4./Alimentation principale dn 25 ensuite PER 13/16, je compte 1 bar de perte de charge.

J'aimerais arriver à avoir deux points de puisage (douche) simultanément sans sentir une baisse de débit - genre oh ... il y a quelqu'un qui tire... j'aimerais avoir 3.5 / 4 bar sur ces deux points de puisage.

Je me fie à la hauteur manométrique d'une documentation de pompe ,  par ex. 65m, logiquement 6.5 bars, j'enlève mes 2.5 bars de perte de charge, il reste 4,5 bars. Le débit serait de environ 300lt/h pour une pompe de 800W , 600 lt pour 1500W.

Suis complètement à coté de la plaque ?
Ma méthode de calcul est-elle la bonne ?

J'ai vu des doc. de pompes donnant des hauteurs mano de 40m et 6 bars de pression max...et  là je ne comprend  pas.

Merci de vos éclairages !

Un expatt.

vous ne trouvez pas la réponse a votre question malgré la richesse de ces forums? Une recherche s'impose! Autrement demandez un devis! Simple gratuit et sans engagement.

2

Re : pompe, hauteur manométrique et pression...

Bonjour.

Il ne faut pas confondre pression et débit.

Pour avoir 2 points d'eau en simultanée et faut que les deux points soient alimentés avec un tuyau d'au moins 16/20, 13/16 c'est trop petit en particulier avec toutes les pertes de charge que vous avez.

Imaginez un tuyau qui transporte 20 litres minute.
Si vous utilisez un tuyau de diamètre intérieur 10 mm, l'eau devra circuler beaucoup plus vite et aura besoin de beaucoup plus de pression pour la pousser (perte de charge) .

En contrepartie si vous utilisez un tuyau de 15 mm intérieur, l'eau circulera beaucoup plus lentement et aura besoin de beaucoup moins de pression pour la pousser.

On peut avoir un jet d'eau aussi épais qu'un cheveu avec 10 bars de pression...

Pression pousse l'eau
Diamètre donne du débit

J'ai une pompe sur un forage qui se trouve a 30 m de profondeur, elle est donné pour 7 bars de pression, mais en surface je ne dépasse jamais les 5 bars  car les autres 2 bars sont la perte de charge utilisé pour la monté.

Passer a l'index du site pour avoir accès a toutes les rubriques....
Vous avez un site ou un blog? Faites un lien vers ce forum ou vers le sujet que vous avez crée...
Questions en MP = Corbeille  Demander un devis gratuit et sans engagement.

Re : pompe, hauteur manométrique et pression...

Bonsoir Dani,

merci de votre réponse, pas de soucis, tous les puisages sont alimentés par un 13/16 individuel , dont la longueur n'excéde jamais  7m , sans coudes,... c'est gentil non ?, la nourice est alimentée en 25.Ce n'est pas dans la distri que je vais avoir des pertes de charge importantes. Ce que je demandais c'est si mon calcul concernant la pression de sortie de pompe était cohérent, si effectivement je pouvais me servir des données des hauteurs manométriques de la pompe pour en déduire la pression potentielle pour un débit donné.
Bonne soirée

4

Re : pompe, hauteur manométrique et pression...

Pour ma part je ne sais pas vous aider, mais je pense que vous raisonnez bien.

Avec un suppresseur basique vous pouvez déjà avoir suffisamment d'eau pour deux points en simultané, après il se peut que vos filtres absorbent la majorité du flux car 5 microns c'est extrafin.

Re : pompe, hauteur manométrique et pression...

Bonjour Darius,
   et merci de votre réponse, mes filtres sont des Cintropur de grandes surfaces d'échange, j'ai bien sûr un by-pass, donc je sais ce que je perd, avant le 5 microns, j'ai un 25, 50, 150 microns afin de ne pas colmater trop facilement. Il s'agit d'eaux pluviales de  600 m2 de toitures récupérées dans une citerne souple de 250 m3 en contrebas de la maison, eau remontée ensuite dans une petite citerne de 4m3 en dur avec enduits de chaux pour remonter un peu de pH. Tout ceci alimente une maison, des chenilles de culture et deux serrres en goutte à goutte - sur pompe séparée bien sûr.


Bon dimanche!