21

Re : Pression supportée par le PER pour installation piscine avec OZONE

Ce qui motive ma réponse est le principe suivant:

On ne scelle jamais un tuyau souple dans le béton.
Pour un scellement dans le béton en plus avec un sortie vissable, il faut utiliser un tuyau rigide de préférence avec une dilatation proche du béton.

Dans votre cas pour la traversé de la paroi béton vous devez utiliser, du cuivre, laiton, PVC-C (pvc pression) ou acier.

Apres les piscines c'est pas mon fort, mais je suis plombier et si on me demande cette réalisation, c'est du PVC pression que j'utilise d'office.

Ma collaboration ne se substitue pas aux DTU relatifs, je ne pourrais être tenu pour responsable en cas de fausse information.

22

Re : Pression supportée par le PER pour installation piscine avec OZONE

Bonjour,

Je me dois de vous faire part du résultat de cette étude.
Nous avons décidé d’opter pour le PVC-U rigide, avec colle RERFIX de Girpi, tout d’abord parce que la résistance du PVC-U serait suffisante.

La raison principale nous ayant fait renoncer au flexible (en l’occurrence l’EDPM) est que l'EPDM ne peut pas être scellé dans une paroi béton pour la simple raison que le tuyau pourrait subir une certaine compression et que le frottement avec le béton pourrait engendrer une détérioration du tuyau.

En fait, tout tuyau souple peut se rétracter dans son logement béton, si bien que des microfissures peuvent rapidement se former, ceci pour 2 raisons. La première est chimique et la seconde est liée à ses propriétés élastomères : il se détend et se rétracte facilement. Cette souplesse élastique contribuerait à la formation de fissures.

Quant à l’EPDM alimentaire, il s’avère être nettement moins résistant aux gaz, solutions aqueuses, acides, bases, oxydants, détartrants, détergents, etc. que l’EPDM non homologué eau potable.

Une autre raison est le prix de la solution EPDM avec sertissage (embouts inox 316L) : 1800 € pour 7 tuyaux (30 m au total).

En conclusion, la solution EPDM n’est économiquement pas adaptée, car c’est adopter le prix fort pour des caractéristiques qui ne répondent pas à notre cahier des charges.

Je vous remercie pour vos contributions.

Merci de nous faire connaître vos avis concernant cette conclusion.

Cordialement.