1

Sujet : Pression supportée par le PER pour installation piscine avec OZONE

Bonjour,

Le système de traitement de l’eau de piscine sélectionné nécessite un débit de refoulement de 18 m³/h distribué entre 7 buses de refoulement de diamètre intérieur de 20 mm, buses alimentées par des tuyaux U-PVC de diamètre intérieur de 20 mm. L’eau serait à 33°C.

18 m³/h divisé par 7 tuyaux = 2,57 m³/h par tuyau.

Dans le cas où ces tuyaux sont inaccessibles, car situés par exemple entre un mur et la paroi en béton banché d’une piscine carrelée prenant directement appui contre ce mur, mieux vaut éviter les raccords inaccessibles (coudes).

La question est donc de savoir s’il est judicieux d’opter, dans ce cas, pour des tuyaux en PER (polyéthylène réticulé), afin de profiter de leur flexibilité.

La crainte est que le PER et les raccords aux extrémités ne supportent pas la pression produite par un tel débit dans des canalisations d’un tel diamètre.

>> Qu’en est-il ?
>> Existe-t-il un type de PER renforcé capable de supporter cette pression ?
>> Auriez-vous une meilleure idée ?

PS :
Le polyéthylène (non réticulé) et l’aluminium constituant les tuyaux multicouches ne supportent pas l’ozone dissous que véhiculent ces tuyaux.

Merci de votre aide.

Cordialement.

SKR

2

Re : Pression supportée par le PER pour installation piscine avec OZONE

De mémoire je crois que les tuyaux PER supportent une pression jusqu’à 10 bars a une température inférieure a 40°C, mais je ne sais pas si les tuyaux PER sont adaptés aux installations de piscine.
Je pense que les installations de ce type ont déjà des tuyaux dédiées.

Lors de ma dernière installation de piscine, il y avait un kit avec tout le nécessaire.

Buses
Tuyaux
pompe a chaleur
pompe de recirculation et bac de traitement et d'injection

les buses étaient en 20mm aussi mais les tuyaux étaient en 40 souples.

Il n'y a pas beaucoup de pression mais il y a beaucoup de débit.

Ma collaboration ne se substitue pas aux DTU relatifs, je ne pourrais être tenu pour responsable en cas de fausse information. Vos travaux dépassent vos capacités, n’hésitez pas a demander un devis: simple, rapide, gratuit et sans engagement.

3

Re : Pression supportée par le PER pour installation piscine avec OZONE

Bonjour X-Niel,
Merci pour votre réponse.

Au vu des données de la pompe (courbes débit/pression), un plombier nous a dit ceci :
La pression max est de 2,1 bars (moins que sur une installation domestique).
Je suggère d’installer du PER comme pour le plancher chauffant :
https://www.finimetal.fr/produits/cosyt … llent5.htm
et
https://www.finimetal.fr/produits/tubes … sytube.htm

Il ajoute :
Le PER est donné pour 6 bars à 50°C.
Pour un débit réel de 18 m³/h, il n’y a pas de risque avec le PER.
Mais mieux vaut du PVC souple en diamètre extérieur de 32 mm pour des buses de diamètre intérieur de 20 mm.

Questions :
Pour un même diamètre intérieur, le PVC souple est-il plus ou moins flexible que le PER ?
Pourquoi le PVC souple est-il préférable au PER ?

Merci beaucoup.

4

Re : Pression supportée par le PER pour installation piscine avec OZONE

Le contexte :
Bassin hors sol carrelé.
Traitement de l’eau par un ozoneur ayant pour particularité d’envoyer de l’ozone dissous dans le bassin lors des ozonations choc nocturnes, rendant ainsi l’eau désinfectante sans besoin de recourir à des produits chimiques rémanents.

L’ozonisation choc est réalisée à travers 7 buses placées au bas des parois, buses coudées (Ø int 20 mm) dont l’effet Karcher "lèche" les parois, et l’obtention de cet effet nécessite de maximiser la vitesse de l’eau dans les tuyaux (Ø intérieur 20 mm).

Ces tuyaux sont raccordés à une nourrice, avec vannes permettant de doser le flux de chaque buse. Les tuyaux sont de longueurs différentes (320, 335, 525, 670, 235, 185 et 340 cm).

Parois : béton banché 20 cm
Température de l'eau : 33°C
Pompe à vitesse variable Zodiac FloPro VS 1,6 cv
Pression maximale produite par la pompe : 2,1 bars
Débit réel : 18 m³/h divisé par 7 tuyaux = 2,57 m³/h par tuyau, soit 0,714 L/s
Vitesse dans chaque tuyau : 2,27 m/s.

Le problème :
Dans le cas où ces tuyaux sont inaccessibles, car situés par exemple entre un mur et la paroi en béton banché d’une piscine carrelée prenant directement appui contre ce mur, mieux vaut éviter les raccords inaccessibles (coudes).

La solution :
Il semble qu'il soit judicieux d’opter, dans ce cas, pour des tuyaux en PER, afin de profiter de leur flexibilité, car il n’y aurait ainsi de raccords à compression qu’aux extrémités (accessibles). Le PER serait protégé par des gaines et, pour éviter les pincements, les courbures devraient être renforcées (avec des colliers ou autrement ?).

Il paraît que le PVC (surtout souple) vieilli beaucoup moins bien que le PER.
En outre, le PER (PEX en anglais) résiste mieux que le PVC à l’ozone dissous.

Voir ici :
https://www.ozonesolutions.com/info/ozo … -materials

La question :
Quel type de PER est le plus résistant pour une telle application ?

Selon le tableau suivant, le HousePEX (MR PEX) PEX-A serait le meilleur :
https://www.houseneeds.com/learning-cen … on-by-type

Le produit :
https://www.lkpex.com/en/products/

Brochure :
https://www.lkpex.com/globalassets/lk-p … -03-09.pdf

Qu’en pensez-vous ?

Merci de votre aide.

Cordialement.

SKR

5

Re : Pression supportée par le PER pour installation piscine avec OZONE

Pardon, je croyais avoir commencé par dire bonjour et aussi par vous dire que la question avait évolué pour prendre la forme ci-dessus.

6

Re : Pression supportée par le PER pour installation piscine avec OZONE

Nous avons également pensé au multicouche (tube d’aluminium pris entre deux couches de PER, comme le FLUXO 26 de Nicoll). Mais de quel PER s’agit-il là (A, B, C ou autre ?) ? Et quelle est l’épaisseur de la couche intérieure ?

Nous craignons que l’usure de cette couche ne mette à nu l’aluminium et que sa présence ne fasse couple galvanique avec les pièces à sceller en laiton et en inox.

Dans sa brochure, le FLUXO 26 de Nicoll affiche une faible résistance à l’ozone (p 31), c’est-à-dire une détérioration rapide assurée : https://cdn.manomano.fr/files/pdf/1032571.pdf

Le multicouche MEPLA de Geberit semble plus résistant à l’ozone dissous.
>> Qu’en est-il ?

Merci encore.

7

Re : Pression supportée par le PER pour installation piscine avec OZONE

Personnellement je ne suis pas un pro des piscines, ni du PER, en conséquence le multicouche n'est ni plus ni moins que du PER avec une fine couche d'alu prise en sandwich entre deux couches de PER.

J'en pose des kilomètres a l’année, et il ne m'as jamais déçu. Le multicouche est compatible avec toutes eaux et avec une grande partie de gaz de différentes sortes, je pense bien qu'il resiste aussi a l'OZONE car l'eau en bouteille en contient et les bouteille sont aussi en plastique.

En résumé, si le PER resiste a L'OZONE le multicouche resiste aussi, mais cette réponse n'est pas officielle, ni moi, ni aucun membre de l’équipe n'as pas assez de recul  ou d'expérience sur ce domaine pour vous donner les garanties que vous cherchez, je vous conseille de vous tourner vers les forums piscine  du site  forumpiscine.com peut être un professionnel de chez eux, sera de meilleur conseil.

Nous notre spécialité reste la plomberie.

Tel que vous décrivez votre projet voici comment je procéderais.

Je choisirais un fabricant de multicouche  par exemple sommatherm ou comap ou autre:
Je les contacterais pour avoir le certitude que leur matériel resiste bien a l'ozone.
Puis j'utiliserais de tuyaux de 26/32 gainé,

Parce que si vous avez des buses de 20mm, si vous utilisez du tuyau de 20mm intérieur vous aurez une perte de charge importante, je pense qu'il vous faut des tuyaux de section plus importante pour réduire au niveau de la buse et créer l'effet de jet , (circulation avec vitesse plus elevé).

Il existe des guides en plastique pour clipser sur les tuyaux afin de garder les formes des coudes, toutefois le multicouche  garde la forme qu'on lui donne.

Passer a l'index du site pour avoir accès a toutes les rubriques....
Vous avez un site ou un blog? Faites un lien vers ce forum ou vers le sujet que vous avez crée...
Questions en MP = Corbeille  Demander un devis gratuit et sans engagement.

8

Re : Pression supportée par le PER pour installation piscine avec OZONE

Bonjour Dani,
Merci pour ces explications bien utiles.

S’agissant d’obtenir un effet karcher en bout de tuyau, avec un embout de diamètre intérieur = 20 mm, l’effet karcher sera-t-il identique si le tuyau qui alimente cet embout a un diamètre intérieur de 20 mm ou de 26 mm ?

9

Re : Pression supportée par le PER pour installation piscine avec OZONE

En réalité la buse étant un 20 il faudra l'alimenter avec un tuyau plus important pour créer l'effet de jet.

si vous utilisez un tuyau de 20 intérieur avec les raccords qui viennent encore a l’intérieur du tuyau va faire que le débit du tuyau sera inférieur a celui de la buse, donc vous n'aurez pas l'effet recherché.

Ce n'est pas ma spécialité mais il faudra alimenter les buses avec un tuyau largement  plus important que la buse.

Dans ma dernière piscine (été dernier)  il y avait  deux buse de 20 mais elle étaient alimentées avec des tuyaux (fournis avec les accessoires) de diamètre 32 ou 40 mais je crois 32.

Plus le tuyau est petit et plus la perte de charge est importante.

Ma collaboration ne se substitue pas aux DTU relatifs, je ne pourrais être tenu pour responsable en cas de fausse information. Vos travaux dépassent vos capacités, n’hésitez pas a demander un devis: simple, rapide, gratuit et sans engagement.

10

Re : Pression supportée par le PER pour installation piscine avec OZONE

Bonjour X-Niel,
Merci pour votre réponse.

La solution serait donc la suivante :
Buses de Ø intérieur 20 mm.
Tuyaux de Ø extérieur de 32 mm (c’est-à-dire de Ø intérieur de 26 mm).
Vous ai-je bien compris ?

Quant au type de tuyau, Sommatherm déclare forfait.
Et mes recherches m’amènent à opter pour l’EPDM, avec tresse textile (car la tresse inox rouillerait en milieu humide).

De préférence au silicone, qui supporte également l'ozone, mais pas le chlore (qui pourrait être utilisé en cas de panne de l’ozoneur).

Le point faible serait le raccord scellé dans la paroi (carrelée), derrière les buses.

En effet, après avoir choisi le type de tuyau, il reste à trouver le meilleur type de raccord, adapté au type de tuyau choisi.
Dans le cas de l’EPDM, je ne sais comment s’effectuent ces raccords.
En voici un exemple :
http://www.metaflon.fr/tuyaux-chimie/20 … -epdm.html

En tout cas, le tuyau serait dans une gaine, donc amovible.
Au pire, pour intervenir, il faudrait casser quelques carreaux de mosaïque.
Mieux vaut envisager les choses concrètement !

Voyez-vous tout cela d’un bon œil ou bien y a-t-il un hic caché qui risque de finir en catastrophe ?