11

Re : Des exemples de schémas

Le remplissage automatique et la dis-connexion par lame d'air sur installations de chauffage de plus de 70KW   

Nous parlons souvent sur le forum de la dis-connexion par sur-verse ou lame d'air, qui est obligatoire sur les installations d'eau de pluie et sur les installations de chauffage de puissance supérieure a 70KW, beaucoup de personnes ne comprennent pas réellement ce type de dis-connexion, alors je vais l'expliquer ici avec une image a l’appui, malgré qu'elle soit de mauvaise qualité.

Ici dans ce cas il s'agit d'un remplissage de circuit de chauffage de très grande puissance, donc la dis-connexion basé sur lame d'air est obligatoire, comme nous pouvons le constater l'arrivée d'eau est le point le plus haut de la citerne de remplissage.

En cas de surpression dans le réseau, les électrovannes, s'ouvrent pour que cette surcapacité revienne dans cette citerne qui va absorber ce surplus d'eau.

Puis environ 15cm sous le remplissage nous trouvons le trop-plein, et cas de surpression dans le réseau le surplus d'eau est évacué par ce trop-plein afin d'éviter tout contact physique, entre l'eau du chauffage et celle deja présente dans le tuyau de remplissage.

Lorsque la pression du réseau deviens faible, les pompes de remplissage se mettent en route pour envoyer de la pression dans le réseau, les clapets anti-retour évitent que l'eau puisse revenir dans la citerne parce que les pompe ne sont généralement pas munies de ces clapets.

https://www.plombiers-reunis.com/Host/medias_2014/1406317737-disconnexion-par-surverse.jpg

Ce réservoir de remplissage, doit avoir un niveau minimum d'eau qui est surveillé par un flotteur, si le niveau deviens inférieur a cette limite l’électrovanne de remplissage s'ouvre afin d'ajouter de l'eau au réservoir, c'est le même principe de la chasse d'eau.

Le vase d'expansion permets d'amortir les coups de bélier lors de la mise en route des pompes, et autres variations ponctuelles des circuits, mais n'est pas une solution suffisante pour absorber les surplus crées lors de la chauffe, d’où la nécessité d'avoir un vase d'expansion ouvert qui est aussi une des principales fonctions du réservoir.

Passer a l'index du site pour avoir accès a toutes les rubriques....
Vous avez un site ou un blog? Faites un lien vers ce forum ou vers le sujet que vous avez crée...
Suivez nous sur facebook  Questions en MP = Corbeille

12

Re : Des exemples de schémas

Schéma de branchement d'un thermostat d'ambiance sur circulateur   

Les chaudières dites basse température sont en majorité équipés d'une régulation, les régulations sont en majorité équipés d'une fonction permettant de communiquer avec un thermostat d'ambiance "tout ou rien", en général il suffit de chercher le shunt dans le câblage de la chaudière et brancher les fils du thermostat a la place de ce dernier pour que cela fonctionne.

Attention tout de même a certaines marques qui requièrent des thermostats d'ambiance communicants "adaptés a l'appareil" et dans ce cas, il est préférable de se munir du vrai thermostat préconisé par le fabricant sous peine de galérer pour le faire fonctionner correctement et bien souvent avoir un résultat qui ne réponds pas du tout a vos besoins.

Pour toutes les autres chaudières plus anciennes "dites classiques" sans régulation, la seule solution pour économiser sur le combustible est d'équipper tous les radiateurs de robinets thermostatiques (sauf un)  et d’installer un thermostat d'ambiance qui coupe la circulation du fluide une fois la température de référence atteinte.

Pour installer ce thermostat tant désiré sur ces vieilles chaudières, j'ai réalisé un schéma de câblage qui va servir de modelè pour ces branchements, attention toutefois a ce que le thermostat ai un pouvoir de coupe d'au moins 10Ampères.

https://www.plombiers-reunis.com/Host/medias_2014/1406317935-schema-thermostat-circulateur.jpg

En résumé il faut prendre le fil de terre et le neutre et alimenter directement le circulateur avec ces fils, puis couper le fil de phase et le brancher sur le bornier COMMUN du thermostat, ensuite tirer un autre fil depuis le bornier NO vers l'alimentation du circulateur.

Sur certains thermostats, il est possible que les borniers soient repérés avec des chiffres ou d'autres lettres, si tel est votre cas il faut se repérer sur le schéma fourni avec le thermostat.

Sur chaudières classiques sans production d'eau chaude il est aussi possible de réaliser ces branchements sur la chaudière directement afin de couper complétement l'alimentation de la chaudière une fois la température atteinte, malgré que cette solution soit plus économique je la déconseille parce que les anciens corps de chauffe supportent très mal les réchauffement et refroidissement trop répétitifs.

Passer a l'index du site pour avoir accès a toutes les rubriques....
Vous avez un site ou un blog? Faites un lien vers ce forum ou vers le sujet que vous avez crée...
Suivez nous sur facebook  Questions en MP = Corbeille