Passer au contenu du forum

Plombiers Reunis

Le forum du plombier


Ecrire une réponse

Ecrire une réponse

Composez et envoyez votre nouvelle réponse

Vous pouvez utiliser : BBCode Images Binettes

Tous le champs doivent être remplis avant d’envoyer ce formulaire, ou alors vous avez utilisé la fonction copier/coller qui n'est pas supporté par l'éditer de texte.

Information obligatoire pour les invités



Votre navigateur n'affiche pas les images, activez cette option dans les paramétres. Merci
Information obligatoire

Revue du sujet (plus récents en tête)

22

Bonjour,
je suis cette discussion depuis quelque temps c'est fort intéressant puis  avec les schémas et de nouvelles idées.
C'est dommage  que FGM n'est plus jamais revenu.

J'aurais aimé connaitre le résultat, la solution adopté et pourquoi pas quelques photos de la réalisation.

21

Je file sur le site de Hervé Silve !!  big_smile

20

alleauplombier a écrit:
Ludo a écrit:

@1 - ------en 220/22, mais pour un calcul précis cette question dépasse ma compétence.

Il s'agit de tubes en 20/22 et non en 220, c'est une erreur qui peut porter confusion.

Rectifié - Désolé pour cette erreur....

FGM a écrit:

Ok donc je vais étudier ce schéma pour bien comprendre le bouclage : https://www.plombiers-reunis.com/eau-ch … vancee.php

Pourquoi étudier ce schéma, ce que vous allez réaliser n'a rien a voir. .
Dans votre cas il s'agit d'un installation normale avec plusieurs départs, avec des commendes differents.
Un exemple: Extrait de l'excellent site  Hervé Silve, sur le chauffage central c'est une mine d'or dans votre cas.
http://pagesperso-orange.fr/herve.silve/images/schemas/bois-ecs.gif


Dans cet exemple vous remplacez seulement la chaudière par les panneaux solaires, vous remplacer le ballon tampon par des grosses nourrices, vous supprimes le vannes de mélange sur tous les circuits  destinés a réchauffer votre produit, en conséquence une vanne de mélange est nécessaire sur le départ chauffage afin que l'eau ne parte pas trop chaude vers les radiateurs.

Voila ....

19

Il s'agit de tubes en 20/22 et non en 220, c'est une erreur qui peut porter confusion.

Je confirme, je commençais à m'inquiéter.  yikes

Vous alimentez vos panneaux comme si c'était une chaudière, le principe est identique.

Ok donc je vais étudier ce schéma pour bien comprendre le bouclage : https://www.plombiers-reunis.com/eau-ch … vancee.php

18

Ludo a écrit:

@1 - ------en 220/22, mais pour un calcul précis cette question dépasse ma compétence.

Il s'agit de tubes en 20/22 et non en 220, c'est une erreur qui peut porter confusion.


Vous alimentez vos panneaux comme si c'était une chaudière, le principe est identique.

Regardez ici...

Pour le schéma vous en faites ce que vous voulez, prenez l'image et dessinez comme bon vous semble puis ajoutez-la a votre message.

cordialement

17

Merci pour ces réponses.  smile

Concernant la modification du schéma, je pensais à faire apparaître la boucle du circuit principal, c'est à dire la liaison entre la nourrice et l'entrée des panneaux, avec le positionnement du circulateur.
La boucle est-elle réalisée à l'aide du même montage que pour les autres systèmes (mais avec un plus gros diamètre de tuyau et sans serpentins) ou bien la nourrice et le tuyau des retours "eaux froides" branché en entrée des panneaux seront un seul et même tuyau ?

Les panneaux solaires son normalement munis de sa propre régulation avec sondes et circulateur intégré ainsi que thermostat.

Pas toujours. Dans notre cas l'automate va s'en charger mais cela signifie qu'il faut qu'on achète la pompe de circulation pour le circuit principal et les sondes séparément.

16

Bonjour.


FGM a écrit:

Nous avons avancé dans l'étude de notre projet !  tongue  big_smile

Pour la production d' eau chaude , nous nous orientons vers des panneaux solaires thermiques. Ce mode chauffage sera compl été le cas échéant par notre système actuel de ceintures électriques (par la suite , lorsque nous connaîtrons mieux le rendement du solaire, nous investirons éventuellement dans une chaudière pour remplacer l'é lectrique).

C'est une très bonne idée de complémenter avec le système actuel car moins de contraintes et plus économe en attendant.

FGM a écrit:

Pour la circulation de cette eau, nous pensons faire   toute la tuyauterie et tous les serpentins en cuivre  , afin de supporter  des températures > 110°C, de pouvoir encaisser un peu de pression si besoin, et de ne pas avoir de pb de corrosion.

C'est un excellent choix.

FGM a écrit:

1. Comment choisir le diamètre des tuyaux ?

2. Sachant que les circulateurs seront pilotés par un Automate Programmable Industriel (qui s'occupera de vérifier directement les sondes de t°), quelle différence entre ces circulateurs et une simple pompe à eau - à débit/pression/t° équivalentes ?

3. Et sachant que l'eau de la nourrice devra circuler en boucle en passant par les panneaux solaires (le système sera arrêté uniquement la nuit), quelles pompes de circulation choisir (type ou modèle) ?

4. Faut-il modifier le précédent schéma ?

@1 - Je ferais des serpentins et distribution individuelle en diamètre 16/18, puis les nourrices en 26/28 et enfin l'aller et retour entre nourrices et panneaux en 20/22, mais pour un calcul précis cette question dépasse ma compétence.

@2 - Théoriquement il n'y a aucune différence, simplement le tenue aux hautes températures.

@3 - Des circulateurs de chauffage normaux équivalents a celui ci dessous.

@4 - Lé schéma peut être modifié ou amélioré, si vous avez d'autres avis, mais il me parait  correct. mais selon la configuration de votre installation (positionnement des nourrices et pompes) il peut être nécessaire d'ajouter de clapets anti-thermosiphon juste après les pompes, votre installateurs doit savoir.

@5 - Les panneaux solaires son normalement munis de sa propre régulation avec sondes et circulateur intégré ainsi que thermostat.

https://www.plombiers-reunis.com/Host/images/1271953517-circulateur.gif

Dans l'attente de vous lire

15

Bonjour à tous  smile

Nous avons avancé dans l'étude de notre projet !  tongue  big_smile

Pour la production d'eau chaude, nous nous orientons vers des panneaux solaires thermiques. Ce mode chauffage sera complété le cas échéant par notre système actuel de ceintures électriques (par la suite, lorsque nous connaîtrons mieux le rendement du solaire, nous investirons éventuellement dans une chaudière pour remplacer l'électrique).

Dans un premier temps, l'objectif est de produire quotidiennement l'équivalent de 1 000 l à 3 000 l d'eau à +- 65°C.

Pour la circulation de cette eau, nous pensons faire toute la tuyauterie et tous les serpentins en cuivre, afin de supporter des températures > 110°C, de pouvoir encaisser un peu de pression si besoin, et de ne pas avoir de pb de corrosion.

Du coup, il reste quelques questions :

  1. Comment choisir le diamètre des tuyaux ?

  2. Sachant que les circulateurs seront pilotés par un Automate Programmable Industriel (qui s'occupera de vérifier directement les sondes de t°), quelle différence entre ces circulateurs et une simple pompe à eau - à débit/pression/t° équivalentes ?

  3. Et sachant que l'eau de la nourrice devra circuler en boucle en passant par les panneaux solaires (le système sera arrêté uniquement la nuit), quelles pompes de circulation choisir (type ou modèle) ?

  4. Faut-il modifier le précédent schéma ?

14

Merci beaucoup pour ce schéma et les explications ! Certes pour l'instant nous ne maîtrisons pas tous les détails concrets du matériel en jeu, mais sur le principe tout est bien clair, et grâce aux plombiers réunis  wink , nous pouvons avancer progressivement. smile

Nous vous tiendrons au courant.

13

Voici donc une mini-résumé de vos besoins, système complètement mécanique, bien sur je n'ai pas pris la peine d'indiquer tous les composants comme les soupapes de sécurité tarés a 3 bars, le vase d'expansion, le remplissage du système, ni les clapets anti-thermosiphon, car certaines chaudières sont munies de certains de ces éléments, il vous appartiens de compléter selon les équipements installés, ce schéma est donc le minimum.


Sur le circuit radiateurs, la pompe est activé par le thermostat et la température de départ est régulé par une vanne thermostatique, aussi appelé vanne de mélange ou 3 voies, manuelle ou automatique si vous utilisez une vanne automatique celle ci s'ouvre ou se ferme automatiquement selon la température, elle requiert une sonde sur le départ vers les radiateurs.

Tous les autres circulateurs sont activés par le thermostat présent dans chaque cuve ou réservoir, si la température règle est atteinte le thermostat coupe le circulateur.

La chaudière maintiens le circuit a température réglé en permanence si tous les circulateurs son désactives, la chaudière ne s'allume que rarement pour maintenir le corps de chauffe a température.

D'autres option mécaniques sont possibles, par exemple l'alimentation de chaque circulateur a heures donnés avec la commande avec horloge intégré, ce qui permets de faire fonctionner ou arrêter un circuit donné.

Après il est aussi possible de tout automatiser mais le prix n'est plus le même et cette tâche n'est plus du ressort des plombiers.

https://www.plombiers-reunis.com/Host/images/1271186499-schema-multi-circuits.gif



PunBB.INFO - расширения и темы на заказ

Généré en 0,039 secondes, 81 requêtes exécutées